Le FN Wallerand de Saint-Just diffuse un faux sondage "Le Figaro" avantageux pour Marine Le Pen

Publié à 17h34, le 21 mars 2017 , Modifié à 11h31, le 22 mars 2017

Le FN Wallerand de Saint-Just diffuse un faux sondage "Le Figaro" avantageux pour Marine Le Pen
Wallerand de Saint-Just. © AFP
Image Sylvain Chazot


Le Front national a décidé de passer à la vitesse supérieure en matière de diffusion de fake news.

En une semaine, les cadres du parti - et on ne parle pas des petites mains mais des ténors dont la présidente et certains vice-présidents - ont diffusé de fausses informations pour 1) accuser C8 d’avoir bidonné le reportage sur les coulisses du parti et 2) remettre en cause la véracité du reportage de Mediapart-Marianne-Envoyé Spécial sur les affaires du parti frontiste.

Nouvel exemple de désinformation ce mardi 21 mars. Le parti n’a que très moyennement apprécié que Marine Le Pen ne soit pas, selon les différents sondages, la grande gagnante du premier débat de la présidentielle organisé lundi.

Qu’à cela ne tienne : Wallerand de Saint-Just a trouvé la solution. Le trésorier du FN, également avocat, a diffusé sur son compte Twitter une capture d’un sondage en ligne du Figaro montrant que Marine Le Pen est la candidate qui a le plus convaincu les lecteurs du quotidien.

Voici le tweet du frontiste incriminé par Le Figaro :



Sauf que cette capture est totalement bidon comme l’a affirmé Le Figaro au trésorier du FN. "Les chiffres et le visuel publiés par Wallerand de Saint-Just n'ont jamais existé sur Le Figaro", écrit le quotidien sur Twitter. Le Figaro en profite pour rediffuser son sondage en affirmant qu’"à aucun moment" Marine Le Pen n’a été en tête.



Contacté par le Lab, Wallerand de Saint-Just n’était pas joignable mardi en fin d’après-midi.

[EDIT 22/03] Après avoir réalisé que le sondage qu'il avait diffusé était faux, l'élu frontiste a supprimé son tweet.



Du rab sur le Lab

PlusPlus