Le SMS de Woerth à Darmanin en apprenant son entrée au gouvernement : "Dis-moi que c'est pas vrai !"

Publié à 10h29, le 28 mai 2017 , Modifié à 18h19, le 29 mai 2017

Le SMS de Woerth à Darmanin en apprenant son entrée au gouvernement : "Dis-moi que c'est pas vrai !"
Gérald Darmanin et Éric Woerth © Montage via AFP
Image Sylvain Chazot


Éric Woerth n'en croyait pas ses oreilles. Mardi 16 mai, à la veille de la présentation du gouvernement d'Édouard Philippe, un bruit persistant courait dans les alcôves : celui de l'entrée au gouvernement de Gérald Darmanin, ancien directeur de campagne de Nicolas Sarkozy durant la primaire de la droite et proche de Xavier Bertrand.

L'ancien ministre du Budget est choqué, ce mardi-là, donc, il attrape son portable et envoie un texto furibard au jeune maire LR de Tourcoing. Le contenu du message est sans équivoque, comme le rapporte le JDD ce dimanche 28 mai :

Dis-moi que c'est pas vrai !

Oui, pendant quelques secondes dans sa vie, Éric Woerth nous aura fait penser à Jamel Debbouze. Étonnant non ?



Mais là n'est pas le sujet. Le sujet, c'est donc cette imminente entrée au gouvernement de Gérald Darmanin, entrée qu'Éric Woerth a donc un tout petit peu de mal à accepter. Le futur ministre répond très honnêtement :

Éric, que ferais-tu si on te proposait le budget à 34 ou 35 ans ?

Éric Woerth, qui fut ministre du Budget lui aussi, a-t-il été sensible à cet argument ? Eh bien non.

Le député de l'Oise a répondu à son collègue qu'il aurait au moins pu attendre la fin des législatives. "Il y a trois jours, on était dans le même train avec [François] Baroin et [Christian] Jacob pour aller chez toi dans le Nord soutenir nos candidats face à ceux d'En Marche !", a-t-il envoyé à Gérald Darmanin.

Visiblement, cette donnée n'a pas non plus convaincu le maire de Tourcoing qui, le lendemain, était officiellement nommé ministre de l'Action et des Comptes publics, devenant par la même occasion le premier ministre né dans les années 80

Du rab sur le Lab

PlusPlus