Les petits arrangements de Laurent Wauquiez avec sa propre histoire

Publié à 13h23, le 21 mai 2015 , Modifié à 15h27, le 21 mai 2015

Les petits arrangements de Laurent Wauquiez avec sa propre histoire
© AFP / STEPHANE DE SAKUTIN
Image Delphine Legouté


Petits arrangements avec l'histoire. Dans un long et très fouillé portrait consacré à Laurent Wauquiez ce 21 mai dans Le Monde, une caractéristique de sa personnalité ressort: la propension à réécrire son histoire personnelle pour mieux gérer son storytelling.

Car lorsqu'il s'agit de parler de lui, le député de Haute-Loire aime mettre en valeur ses origines modestes, le parcours d'un "pur enfant du plateau de Chambon-sur-Lignon", comme l'écrivent les journalistes Arianne Chemin et Alexandre Lemarié. Selon eux, Laurent Wauquiez raconte "parfois" qu'il est passé par le collège Cévenol du village ... alors qu'il a fait ses études à Paris, dans le prestigieux lycée Victor-Duruy.

Même légère déviation lorsque le député raconte en 2007 à ceux qui le portraitisent qu'il est le fils d'un "employé de banque". Son père, Philippe Wauquiez, est en réalité l'un des dirigeants d'Indosuez, une banque française privée filiale du Crédit agricole. Directeur de la banque à Lyon, le père Wauquiez est ensuite devenu responsable de sa filiale suédoise.

Autre arrangement avec l'histoire raconté par Le Monde, sa grande histoire avec soeur Emmanuelle. A la presse, Laurent Wauquiez raconte :

Avec elle, j'ai passé plusieurs mois en Egypte. Je m'étais engagé dans un quartier du Caire, le Moqattam. Quand soeur Emmanuelle me voyait, elle me regardait droit dans les yeux et me disait: "Mon petit Laurent, qu'as tu fait de bon depuis que je t'ai vu ?"

Sauf qu'aucun des proches interrogés par les deux journalistes n'a souvenir de ces rencontres avec la religieuse.

Autre témoignage, celui de Marie de Gandt, amie de khâgne et ex-plume de Nicolas Sarkozy. Pour elle, le parler simple de Laurent Wauquiez fait également partie de la construction du personnage. "Pour faire oublier qu'il est bien né", l'élu "surjoue sa syntaxe dyslexique", dit-elle.

Autant de modifications de lui-même qui ont fait le Laurent Wauquiez homme politique. 

>> Un portrait à lire dans son intégralité dans Le Monde.

Du rab sur le Lab

PlusPlus