Les ministres Gérald Darmanin et Sébastien Lecornu suspendus de leurs fonctions exécutives au sein de LR (mais pas exclus)

Publié à 19h11, le 11 juillet 2017 , Modifié à 21h13, le 11 juillet 2017

Les ministres Gérald Darmanin et Sébastien Lecornu suspendus de leurs fonctions exécutives au sein de LR (mais pas exclus)
Sébastien Lecornu et Gérald Darmanin. © Montage le Lab via AFP
Image Amandine Réaux


La sanction était attendue mais il faudra finalement patienter encore. Mardi 11 juillet, le bureau politique de Les Républicains a décidé de suspendre les ministres Gérald Darmanin et Sébastien Lecornu de leurs fonctions exécutives au sein du parti. Les deux hommes étaient respectivement président de la fédération LR du Nord et secrétaire départemental de la fédération LR de l'Eure.

Mais attention, cela ne veut pas dire pour autant qu'ils sont exclus. Car la véritable décision interviendra à l'automne. Gérald Darmanin, pour qui LR appartient à "l'ancien monde", s'était montré confiant mardi matin, estimant que son parti n'allait pas l'exclure puisqu'il mène une politique de droite comme ministre de l'Action et des comptes publics.

La commission spéciale, composée des anciens ministres Patrick Ollier et Jean Leonetti et de l'actuelle vice-présidente du parti Isabelle Le Callennec, sera, elle, chargée de rendre une décision définitive sur le sort des six personnalités concernées par d'éventuelles sanctions (Édouard Philippe, Bruno Le Maire, Gérald Darmanin, Sébastien Lecornu, le questeur de l'Assemblée nationale Thierry Solère et le coprésident du groupe des députés Constructifs Franck Riester), après les avoir entendus.

[EDIT 21h14] Finalement, les six responsables LR sont "suspendus de leurs fonctions" au parti dans l'attente du verdict d'une commission spéciale sur leur sort.

Lors de ce bureau politique, Les Républicains ont également décidé, à la quasi-unanimité, de programmer l'élection de leur nouveau président, qui se fera par scrutin électronique, les 10 et 17 décembre.

 

Du rab sur le Lab

PlusPlus