L'homme qui veut se présenter face à Marine Le Pen à la présidence du FN balance sur les kits de campagne

Publié à 16h48, le 19 novembre 2015 , Modifié à 16h58, le 19 novembre 2015

L'homme qui veut se présenter face à Marine Le Pen à la présidence du FN balance sur les kits de campagne
© AFP

Novembre 2014 : Marine Le Pen est réélue à la présidence du FN avec 100% des suffrages - ce qui ne relève pas forcément de l'exploit puisque la cheffe frontiste était la seule et unique candidate… En 2017, en revanche, cela pourrait être un peu différent. Imaginez que Marine Le Pen ait un adversaire. Cela serait inédit, du jamais-vu depuis sa prise de fonction en 2011. Mais c'est bien le projet de Damien Guttierez, conseiller départemental du Front national dans le Var.

Selon L'Express, cet ancien candidat FN aux départementales veut devenir calife à la place du calife notamment pour une raison : "de sérieuses négligences" commises selon lui par la direction du parti, et notamment les fameux kits de campagne pour lesquels la justice a ouvert une enquête. Cité par L'Express, Damien Guttierez dit :

"

On était obligés de le prendre pour obtenir l'investiture aux municipales, j'en ai eu pour 15.000 euros. Puis, pour 8.000 euros aux départementales. […] Pourquoi nous a-t-on fourni ces kits ? Pour faire rentrer du cash ! Ils savaient que leurs candidats allaient réaliser plus de 5% des suffrages et que, financièrement, c'était une bonne opération.

 

"

Mi-février, Libération publiait trois pages d'enquête sur le financement du FN et notamment sur le micro-parti de Marine Le Pen, Jeanne, qui vendait aux candidats frontistes aux départementales un kit de campagne fabriqué par Riwal et que la société est suspectée d'avoir surfacturés. Les grandes marges ainsi obtenues auraient pu être reversées au FN par le biais de rétrocommissions.

Damien Guttierez estime que le FN ne peut pas sortir "indemne" de cette affaire. Alors il se présente. Il ambitionne même de mettre fin à l'ère des Le Pen au Front national. Ce qui ne l'empêche pas de souhaiter la victoire de Marion Maréchal-Le Pen lors des régionales de décembre en PACA… Allez comprendre. Il ajoute :

"

Personne n'est irremplaçable. Il ne manquerait plus que les Le Pen le soient ! Il y aura une vie politique au FN après leurs présidences.

 

"

La future candidature de Damien Guttiriez n'est cependant pas encore acquise. "C'est une girouette infinie", commente à L'Express Philippe Vitel, secrétaire départemental LR du Var. Il était notamment candidat Modem pour les législatives de 2012. Au passage, dans son CV, cette ligne : il fut également collaborateur de… Nadine Morano

Du rab sur le Lab

PlusPlus