Rechercher
Image Le Lab

Par Julie Guesdon pour

L'équipe de campagne de François Hollande qualifie d'"injures abjectes" les propos de l'UMP Lionnel Luca, qui a surnommé "Rottweiler" la compagne du candidat PS, Valérie Trierweiler, repérés par notre blogueur Guy Birenbaum.

L'intéressé, lui, persiste et signe: ses propos étaient "très amusants", juge-t-il.

  1. 1

    Luca : "Rachida, elle est moins moche"

    Sur nicematin.com

    C'est un article de Nice-Matin paru hier qui n'a pas, pour le moment, le sort qu'il mérite.

    On peut y lire le récit d'un meeting donné à St-Laurent du Var, mardi soir, par Lionnel Luca.

    Quelques extraits suffisent à saisir le niveau incroyable de la misogynie de tribune du parlementaire :

    Fadela Amara, ben moi j'ai toujours préféré Rachida Dati, d'abord parce qu'elle est moins moche et parce qu'elle a fait campagne pour le président...

    Nathalie Arthaud : 

    ...la bave aux lèvres. Je n'aurai pas aimé être élève dans sa classe

    Eva Joly la candidate verte ?

    Enfin plutôt mure. Le seul truc à récupérer chez elle, c'est ses lunettes, elles sont modernes...

    Et puis François Hollande :

    [le] candidat édredon, vous pouvez toujours taper dessus, il répondra toujours noir ou blanc.Hollande qui a retrouvé une femme Valérie rottweiller. Et c'est pas sympa pour le chien, ça.

    Il est temps que cette campagne se termine non ?

  2. 2

    Hollande demande à Sarkozy de condamner

    Suite aux propos de Lionnel Luca, François Hollande a estimé sur TV5 Monde que Nicolas Sarkozy devrait condamner les propos du député. 

    Sur Twitter, il a retranscrit ces propos ainsi : 

    On peut m'attaquer autant que nécessaire, je suis candidat, il est normal de prendre des coups mais ma compagne comparée à un animal de compagnie ? La condamnation de ces propos devrait être immédiate, sans même que j'ai à la demander.

  3. 3

    Sebastien Huyghe, député UMP: "Lionnel Luca devrait retirer ses propos"

    Interrogé par l'AFP dans la matinée de jeudi, Lionnel Luca a confirmé avoir tenu ces propos.

    Commentaire de l'intéressé ? Ces propos sont, dit-il :

    "Très amusants [...].

    Et c'est vrai que le chien rottweiler, il demande rien à personne, alors qu'elle... ."

    De son côté, l'équipe de campagne de François Hollande a demandé des "excuses", pour ces propos "abjects" :

    "S'il reste un minimum de principe et de dignité au candidat sortant, Nicolas Sarkozy, il doit condamner immédiatement cette déclaration de l'un des siens", tempêtent, dans un communiqué, Delphine Batho et Bernard Cazeneuve, porte-parole de François Hollande.

    Martin Hirsch, ancien Haut commissaire aux solidarités actives au sein du gouvernement Fillon, et lui aussi visé par les propos de Luca, part en guerre, de son côté, contre des propos dignes "des années 30" :

    "S'en prendre au patronyme, au physique et aux origines des gens, c'est une technique vieille comme les années 30, qui est la signature d'un certain état d'esprit.

    On ne peut imaginer que ces attaques ne soient pas condamnées avec vivacité par tous ceux dont se réclame ce député."

    Au sein de l'UMP, la première réaction appelant Lionnel Luca à revenir sur ses propos est venue, dans l'après-midi de jeudi, du député du Nord Sébastien Huyghe, comme le rapporte un message posté sur twitter par le directeur de l'école de journalisme de Lille, Marc Capelle :

  4. 4

    Lionnel Luca publie l'article sur son blog

    La première réaction de Lionnel Luca, dans la matinée, avait été de publier un billet de blog, dans lequel le député republiait l'article de Nice Matin.

    Avec une capture du quotidien, à l'appui :

    Lire le billet de blog de Lionnel Luca

Du rab sur le Lab