"Navrant", "zemourite aigüe" : des politiques commentent les aventures de Jean-Pierre Pernaut à la plage

Publié à 10h18, le 30 juillet 2015 , Modifié à 11h30, le 30 juillet 2015

"Navrant", "zemourite aigüe" : des politiques commentent les aventures de Jean-Pierre Pernaut à la plage
Page Facebook de Jean-Pierre Pernaut.

PERNAUT GATE - C'est l'affaire qui a fait treeeeeeembler les réseaux sociaux le 29 juillet: Jean-Pierre Pernaut avait-il oui ou non fumé la moquette en écrivant son billet-gros-coup-de-gueule-Facebook ? Car le présentateur du JT de TF1 est un homme en vacances énervé, "emmerdé" que l'administration "mesure la distance des matelas de la mer" sur sa plage non privatisée - contrairement à celle de la famille royale saoudienne - "emmerdé" qu'on lui retire le droit de se caler dans son fauteuil de plage, "emmerdé" qu'on l'empêche de "conduire en tongs". Et tout ça lui donne foutrement envie de "partir dans des pays où on peut passer des vacances tranquille" et de "filer un grand coup de balai dans toutes ces règles à la con".

Fort fâché, Jean-Pierre Pernaut. Ce qui a été 1) largement commenté sur Twitter et Facebook et 2) largement relayé par la presse.

Et n'allez pas croire que cela passe par dessus la tête de nos politiques. Certains - peu - ont commenté la sortie du journaliste historique. Les voici.

Jean-Louis Gagnaire, député socialiste de la Loire, hésite entre "gros coup de chaleur" et "zemourite aigüe" de Jean-Pierre Pernaut, en référence à l'auteur du Suicide Français, Eric Zemmour :

L'ancien député PS Olivier Véran, qui a laissé sa place après le retour de Geneviève Fioraso, a réagi au titre de l'article de Buzzfeed sur le sujet : "l’étonnante page Facebook de Jean-Pierre Pernaut". Lui la juge plutôt "navrante", "scandaleuse". Précisons que Buzzfeed fait également état d'autres publications du présentateur de TF1, relayant des sites friands de la théorie du complot ou partagés par la fachosphère :

Jean-Pierre Pernaut, pour sa part, a confirmé qu'il s'agissait bien de son compte Facebook et n'a pour l'instant pas réagi à la foultitude de commentaires.

Du rab sur le Lab

PlusPlus