On a trouvé un socialiste pour défendre l’entrée au gouvernement d’Olivier Dussopt (et il s’en prend plein la tronche)

Publié à 10h13, le 25 novembre 2017 , Modifié à 14h14, le 25 novembre 2017

On a trouvé un socialiste pour défendre l’entrée au gouvernement d’Olivier Dussopt (et il s’en prend plein la tronche)
Didier Guillaume. © AFP
Image Sébastien Tronche


Certes, plusieurs de ses tweets étaient Macron-compatibles et laissaient présager une telle situation. Certes, il était proche de Manuel Valls, rallié à La République en marche et Emmanuel Macron. Mais Olivier Dussopt, ex-proche de Martine Aubry et député PS jusqu’au vendredi 24 novembre, avait voté contre le budget 2018 du gouvernement Philippe avant d’entrer à Bercy. Sans surprise, les socialistes n’ont pas apprécié et Rachid Temal a aussitôt annoncé son départ "automatique" du PS.

Mais il y a un socialiste qui a défendu l’entrée au gouvernement d’Olivier Dussopt. Il s’agit du président du groupe socialiste au Sénat, ex-proche de François Hollande puis de Manuel Valls, Didier Guillaume. Pour le sénateur de la Drôme, l’élu de l’Ardèche est "un élu de terrain de grande qualité", "profondément de gauche", précise-t-il, qui "apportera son expérience au gouvernement".

Un soutien qui est franchement resté en travers de la gorge de nombreux socialistes. Aussi Didier Guillaume en a-t-il pris plein la tronche après ce tweet de félicitations au nouveau membre du gouvernement. "Sur le chemin de la trahison, il n’y a que le fleuve de la honte à traverser", a lancé Hussein Bourgi, le premier fédéral PS de l’Hérault visant et Didier Guillaume et Olivier Dussopt.

Mais avec cette prise de position polémique, c’est la question de la place de Didier Guillaume à la tête des sénateurs socialistes qui va se poser. Vice-président PS du Sénat, David Assouline a répliqué avec virulence à son président de groupe :

Là, Didier, tu cherches à provoquer quoi ? Quand on est "profondément de gauche" on n’entre pas dans un gouvernement de droite. Quelle honte !

Même tonalité du côté du sénateur PS du Doubs, Martial Bourquin :

Dussopt mènera une politique de droite sous la responsabilité de ministres de droite. Didier Guillaume au lieu de condamner de tels renoncements les encourage au mépris de ses responsabilités de président du groupe socialiste au sénat. C’est navrant !!!!

Sénateur PS des Hauts-de-Seine, Xavier Iacovelli appelle à une "clarification" de la place de Didier Guillaume après "cette prise de position" :

Cette prise de position n’engage que toi Didier et certainement pas le groupe que tu présides encore. L’entre deux n’est pas acceptable. #clarification

En revanche, Manuel Valls et nombre de députés de la majorité se sont félicités de voir l’ex-socialiste rejoindre Bercy où il sera sous la tutelle de Gérald Darmanin, ministre des Comptes publics débauché à LR par Emmanuel Macron.

A LIRE AUSSI SUR LE LAB :

> Remaniement : ces votes contre le gouvernement qu’Olivier Dussopt va regretter maintenant qu’il est secrétaire d'Etat  

> VIDÉO - Quand le ministre Darmanin jugeait que le député Dussopt, aujourd'hui son secrétaire d'Etat, disait "n'importe quoi" 

Du rab sur le Lab

PlusPlus