Parti politique cherche agents d'ambiance

Publié à 16h05, le 03 février 2012 , Modifié à 16h55, le 03 février 2012

Parti politique cherche agents d'ambiance
(Maxppp)

Jeudi, la visite du chef de l'Etat à Mennecy, dans l'Essonne, a largement été relayée dans les médias. Et pour cause, un soupçon pèse sur le Palais : il aurait peut-être fait appel à des figurants pour gonfler les effectifs ouvriers autour du président. Cette information a depuis été démentie par l'Elysée. Mais cela a inspiré notre blogueur Romain Pigenel qui lance une offre d'emploi...

  1. Offre d'emploi

    [OFFRE D’EMPLOI] Parti politique recherche agents d’ambiance pour déplacement officiel
     

    Référence de l’offre : UMP-2012-MISSIONIMPOSSIBLE

    Secteur d’activité : accueil, comédie, mime, figuration costumée

    Qualification : pas trop élevée (ne jamais poser de question sera un plus appréciable)

    Lieu de travail : itinérant (potentiellement, tout endroit atteignable par Air Sarko One)

    Type de contrat : néant, flexibilité absolue souhaitée

    Date de début : confidentielle (entrée en campagne de l’employeur)

    Durée : nombre de jours séparant l’entrée en campagne du 22 avril, avec rallonge possible de deux semaines

    Nombre de postes : élevé (foule)

    Niveau d’expérience : intense

    Le client :

    Un Palais de l’Ouest parisien, qui cherche à rester discret pour le moment. Les factures seront adressées à un grand parti politique français en cours de restructuration.

    Description du poste :

    Enfilant un costume qui vous sera livré sur site (ouvrier, infirmier, SDF, enseignant …), et muni de matériel en conséquence (marteau, seringue, couverture de survie, tableau noir …), vous assurerez une présence chaleureuse et conviviale quand votre client arrivera pour sa visite officielle. Tout en faisant mine de pratiquer l’activité pour laquelle vous êtes outillé, vous expliquerez (texte fourni) à votre client ce que vous faites, et insisterez sur l’effet bénéfique qu’ont eu ses décisions politiques nationales sur votre cas individuel (argumentaire fourni).

    Vous formerez avec vos collègues des attroupements autour de lui, de façon à toujours rester dans le champ des caméras. Vous scanderez les slogans ("Sarkozy président", "deux mandats sinon rien", etc.) qui vous auront été transmis au préalable. Vous insisterez auprès des journalistes sur l’impression positive que vous a faite votre client ("il est très déterminé").

    Profil recherché :

    Idéalement fan du président sortant (mais nous ne nous faisons guère d’illusions), vous êtes capable de supporter sa vue ou son contact sans défaillir, et sans vous mettre à l’insulter. Si c’est lui qui vous agresse, vous vous contrôlez assez pour ne pas réagir autrement que par un "bien entendu, Monsieur le Président, comme il vous plaira".

    Perspectives d’évolution du poste :

    Quasi nulles dans l’immédiat, mais vous serez recontacté en 2017

    Dossier suivi par Romain Pigenel

    >> Retrouvez Romain Pigenel sur son blog et sur Twitter

  2. A lire aussi

    Sur europe1.fr

    Sur Europe1.fr : Des ouvriers rajoutés sur la route de Sarkozy

    "Ils voulaient plus de monde autour de Nicolas Sarkozy". Un cadre du chantier de Mennecy, dans l'Essonne, qu'a visité jeudi le chef de l'Etat, s'est confié anonymement à Europe 1. Selon lui, l'Elysée aurait organisé dans les moindres détails ce déplacement, allant jusqu'à demander de doubler les effectifs le temps du passage du président.

Du rab sur le Lab

PlusPlus