Pierre Laurent explique pourquoi le Parti communiste ne doit pas changer de nom

Publié à 10h35, le 07 novembre 2016 , Modifié à 10h35, le 07 novembre 2016

Pierre Laurent explique pourquoi le Parti communiste ne doit pas changer de nom
Pierre Laurent. © Capture d'écran BFM TV.

Changer de nom pour se refaire une virginité. Pour faire oublier un passé et/ou un passif. (Presque) Tous les partis y ont pensé. Du Front national au Parti socialiste, en passant par l’UMP devenu Les Républicains. Mais quid du Parti communiste français, dont le nom "communiste" peut sembler so 20e siècle ?

Pierre Laurent, patron du PCF, explique ce lundi 7 novembre sur BFM TV pourquoi son parti ne changera pas de nom et que ce débat n’est pas du tout d’actualité. "Non, on n’y réfléchit plus", assure le sénateur communiste. Qui ajoute au contraire que le nom même du Parti communiste est porteur et d’avenir :

"

Nous préférons mener le combat pour réidentifier notre nom, notre beau nom, à l’idée qui a été à l’origine de ça qui est le commun. C’est une idée qui reprend de l’actualité, le bien commun. C’est une idée d’avenir. 

"

Changer de nom est ainsi un débat qui tiraille régulièrement les partis politiques français. Presque une mode à laquelle ne veut pas céder le PCF.

Du rab sur le Lab

PlusPlus