Selon Le Canard Enchaîné, pour François Fillon, "cette fois, c’est fini, on va être débarrassés de Sarkozy"

Publié à 20h19, le 09 février 2016 , Modifié à 21h32, le 09 février 2016

Selon Le Canard Enchaîné, pour François Fillon, "cette fois, c’est fini, on va être débarrassés de Sarkozy"
François Fillon. © ERIC FEFERBERG / AFP
Image Sébastien Tronche


HOLLANDE STYLE - Rien ne va plus entre Nicolas Sarkozy et François Fillon. Et ça ne date pas d’hier et ce n’est pas la primaire de la droite et du centre qui va arranger les choses. Malmené dans les sondages, distancé par le duo de favoris que sont le président de LR et Alain Juppé, l’ancien "collaborateur" de Nicolas Sarkozy n’est "pas mort", dixit son bras droit Jérôme Chartier.

Au contraire, le député LR de Paris est combatif et ne craint nullement Nicolas Sarkozy. Un ancien chef de l’Etat qu’il imagine être bientôt hors-jeu, comme le rapporte Le Canard enchaîné en kiosques ce mercredi 10 février. Et François Fillon de marteler auprès de ses troupes à la façon d’un François Hollande qui enterrait Nicolas Sarkozy au salon de l’Agriculture en lançant son fameux "Nicolas Sarkozy ? Tu ne le verras plus !" :

Je vais niquer Sarkozy. (…) Ne vous inquiétez pas, cette fois, c’est fini, on va être débarrassés de Sarkozy !

Des propos que François Fillon et son entourage contestent auprès du Lab, assurant que le député de Paris ne les a pas tenus et qu'ils sont destinés à "brouiller le débat sur la révision constitutionnelle"



Si François Fillon est confiant, c’est qu’il considère que l’ancien président s’est fourvoyé en s’accordant avec François Hollande sur la déchéance de nationalité au nom de l'unité nationale. Une mesure décriée contre laquelle l’ancien Premier ministre a pris position et entraîné une partie des députés LR dans son sillage. Qui plus est, François Fillon pense, toujours selon l’hebdomadaire satirique, que Nicolas Sarkozy sera inquiété dans l’affaire Bygmalion.

Ces divergences entre Sarkozy et Fillon sur la déchéance de nationalité, cristallisée une nouvelle fois ce mardi 9 février en réunion de groupe LR à l’Assemblée, c’est aussi ce qui fait dire à François Hollande que François Fillon "est dans les choux". "Il essaie donc de se refaire une santé contre la révision constitutionnelle", a estimé le chef de l’Etat devant des journalistes selon des propos rapportés par Le Canard Enchaîné. Et François Hollande d’expliquer cette stratégie fillonniste :



Pour embarrasser Sarkozy.

Du rab sur le Lab

PlusPlus