Pour la députée Emmanuelle Ménard, un enfant élevé par un couple homosexuel aura plus de "difficultés dès le départ"

Publié à 10h01, le 03 juillet 2017 , Modifié à 17h45, le 03 juillet 2017

Pour la députée Emmanuelle Ménard, un enfant élevé par un couple homosexuel aura plus de "difficultés dès le départ"
Emmanuelle Ménard © AFP
Image Sylvain Chazot


C'est sans doute le prochain grand débat, celui sur la procréation médicale assistée pour les couples de femmes ou les femmes seules. Le Comité consultatif national d'éthique a rendu, le 28 juin dernier, un avis favorable pour l'ouverture de la PMA pour toutes les femmes.

Tout le monde n'est pas favorable à cette évolution. Emmanuelle Ménard par exemple, votera contre toute loi ouvrant la PMA aux couples lesbiens et aux femmes seules. La députée de l'Hérault, élue avec le soutien du FN, est opposée à cette mesure. Invitée de BFMTV ce lundi 3 juillet, l'épouse de Robert Ménard dénonce "une dérive". Elle dit :  

Je ne suis pas sûre que l'enfant à naître ait envie de se retrouver dans une situation qui peut être difficile. […] Ce n'est pas la peine de lui rajouter des difficultés dès le départ.

Une idée que semble contredire plusieurs études dont celle-ci, établissant que les enfants de parents de même sexe seraient "en meilleure santé et plus heureux" que les autres.

Pour autant, Emmanuel Ménard ne considère pas qu'un enfant élevé par un couple de femmes sera plus malheureux. Elle poursuit :



Évidemment, peut-être qu'un enfant élevé par deux femmes sera le plus heureux du monde et le plus épanoui du monde. Mais c'est quand même prendre le risque, au départ, de lui rajouter une difficulté supplémentaire. Et puis il n'a rien demandé à personne.

Pour Emmanuelle Ménard, il est donc plus difficile pour un enfant de naître au sein d'un couple homosexuel que d'un couple hétérosexuel. Cela est très logique dans son esprit car, explique-t-elle, le père et la mère n'ont pas le même rôle en matière d'éducation de l'enfant. "Il y a une différence entre un homme et une femme, entre un père et une mère…. Déjà physique au départ, physique et physiologique, dit-elle. Je pense que le rôle du père et le rôle de la mère dans l'éducation ne sont pas les mêmes. Voilà, c'est tout. Je pense qu'effectivement le père et la mère n'ont pas le même rôle."

[Edit 17h45] "Homophobe"

Député PS "constructif" envers la majorité d'Emmanuel Macron, Olivier Dussopt a réagi à notre article et qualifié Emmanuelle Ménard "d'homophobe" :





Du rab sur le Lab

PlusPlus