Pour tenir le rythme de la primaire, Alain Juppé a décidé d’arrêter le vin

Publié à 09h19, le 04 octobre 2016 , Modifié à 11h25, le 05 octobre 2016

Pour tenir le rythme de la primaire, Alain Juppé a décidé d’arrêter le vin
Un petit dernier pour la route ? © NICOLAS TUCAT / AFP
Image Victor Dhollande-Monnier


BRÈVES DE CAMPAGNE - On ne reconnaît plus Alain Juppé ces dernières semaines. Celui qui a toujours eu le petit doigt sur la couture du pantalon veut changer son image dans cette primaire de la droite et du centre. Méconnaissable dans un documentaire de Franz-Olivier Giesbert, diffusé lundi 3 octobre sur France 3, où on le voit notamment "emmerder" littéralement ceux qui le trouvent trop "conventionnel", le maire de Bordeaux a pris d’autres décisions importantes pour cette campagne. A en croire L’Opinion du mardi 4 octobre, il a choisi de revoir son régime alimentaire et d’arrêter le vin.

Les campagnes sont épuisantes pour les hommes politiques. A chacun sa petite méthode pour garder la forme. Nicolas Sarkozy a toujours accordé beaucoup d’importance au sport. Pour François Hollande, le régime alimentaire a été une solution pour tenir la distance en 2012. Récemment, Jean-Luc Mélenchon a trouvé une autre solution : le régime quinoa. pour Alain Juppé, lui, a donc choisi méthode plus radicale : fini le petit coup de rouge qui accompagne un repas digne de ce nom.

Alain Juppé va accélérer le tempo de sa campagne cette semaine. Après une longue interview accordée au Journal du dimanche, il aura droit aussi à six pages dans Paris Match jeudi. Le même jour, on le verra dans L’Emission politique de France 2. Puis il tiendra un meeting axé sur la jeunesse, samedi à Malakoff (Hauts-de-Seine). Les journées vont être longues pour l’ancien Premier ministre. Pas question de lever le pied ou de flancher en début d’après-midi après un repas trop arrosé. C’est donc décidé, fini le jaja et les beer-pong avec les jeunes militants

Du rab sur le Lab

PlusPlus