Pourquoi Emmanuel Macron est intervenu en anglais à Sciences Po en ouverture du Youth&Leaders summit

Publié à 20h52, le 18 janvier 2016 , Modifié à 20h52, le 18 janvier 2016

Pourquoi Emmanuel Macron est intervenu en anglais à Sciences Po en ouverture du Youth&Leaders summit
© AFP

DO YOU SPEAK ENGLISH, WALL STREET ENGLISH ? - Le Front national est SCAN-DA-LI-SÉ. Voire profondément choqué. Comment Emmanuel Macron, ministre d’un gouvernement français, a-t-il pu oser faire une intervention à Sciences Po Paris intégralement en anglais ? A Paris. En France. Y’a plus de respect pour la langue française, fustige le collectif FN de Sciences Po ce lundi 18 janvier. Sauf que le ministre de l’Economie n’avait pas forcément le choix.

Ce lundi donc, l’iconoclaste ministre du gouvernement Valls intervenait en ouverture du "Youth & Leaders summit" organisé les 18 et 19 janvier par l'École des affaires internationales de Sciences Po (PSIA). "Au cours de cette première édition, les étudiants de PSIA, futurs acteurs des relations internationales, rencontreront les décideurs d'aujourd'hui. Plus de 30 intervenants de premier plan et un millier de participants réunis pour débattre autour du thème 'Quel rôle pour le prochain Secrétaire Général des Nations Unies ?'", écrivent les organisateurs dans la présentation de l’événement.

Contacté par le Lab, l’entourage d’Emmanuel Macron explique pourquoi le ministre a fait son discours dans la langue de David Bowie et non dans celle de Johnny Hallyday :

"

C’est un événement international où tous les enseignements sont en anglais. Les intervenants ont tous parlé en anglais et on nous a demandé d’intervenir en anglais.

"

Un colloque international, pour des futurs acteurs des relations internationales, avec demande aux intervenants d’intervenir dans l’idiome le plus utilisé dans ce domaine. Rien de choquant. Fermez le ban.

Sauf que les militants frontistes de Sciences Po y ont vu, eux, "une situation ubuesque" et "le peu de considération qu’entretient le gouvernement pour notre langue nationale". Dans ce communiqué titré "Non au ‘tout-globish’", le FN Sciences Po dénonce également une "soumission aux normes anglo-saxonnes" et "un signe de mépris envoyé aux Français". Rien que ça. Alors, #MacronDémission ?

Du rab sur le Lab

PlusPlus