Quand NKM accuse la mairie de Paris d'avancer le passage des éboueurs pour saboter sa visite

Publié à 15h10, le 23 janvier 2014 , Modifié à 15h11, le 23 janvier 2014

Quand NKM accuse la mairie de Paris d'avancer le passage des éboueurs pour saboter sa visite
Maxppp.
Image Thibaut Pezerat

Par

ORDURES ! - La campagne municipale à Paris passe aussi par les questions de propreté, et par le ramassage des ordures. Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate UMP à la mairie de Paris, avait donné rendez-vous dès potron-minet aux journalistes, ce 23 janvier, afin de leur montrer la saleté des rues de la capitale.

Mais, comme le raconte Metronews, Nathalie Kosciusko-Morizet, découvre une Place de Clichy désespérément propre lorsqu'elle arrive sur place. Son équipe, ainsi que les journalistes venus pour sa visite, se déplaceront à quelques mètres de là, Place Pigalle. Manque de chance: là aussi, les éboueurs sont déjà passés. Colère de l'équipe de communication de NKM :

On a donné rendez-vous tôt pour passer avant les Kärcher de la place de Clichy, mais c'était trop tard. Et là, on arrive à Pigalle et ils sont déjà passés aussi !

NKM est, selon Metronews, certaine que la mairie de Paris a avancé le passage des éboueurs afin de saboter sa visite :

Je ne pourrai pas faire des déplacements tous les matins pour obliger la municipalité à nettoyer !

Dans l'équipe de son adversaire Anne Hidalgo, seul le communiste Ian Brossat a réagi à la publication de cet article, moqueur :





Du rab sur le Lab

PlusPlus