Ras le bol des médias dans les campagnes de Sarkozy et Hollande

Publié à 10h49, le 17 février 2012 , Modifié à 11h02, le 17 février 2012

Ras le bol des médias dans les campagnes de Sarkozy et Hollande
Nicolas Sarkozy et une foule de journalistes en 2007 (Reuters)
Image Le Lab

Par Julie Guesdon pour

Les candidats à l'élection présidentielle en ont-ils assez d'avoir la presse dans les pattes ? Jeudi dernier, à Annecy, Nicolas Sarkozy avait exclu les journalistes de son déplacement. De son côté, François Hollande garde le secret sur sa visite en banlieue lundi prochain. Il espère ainsi "aller à la rencontre directe des gens" sans la pléthore de journalistes qui suit habituellement le socialiste.

  1. 1

    Journalistes non grata

    Sur atlantico.fr

    Pour les candidats à l'élection présidentielle, un enjeu de taille se pose : se rapprocher des gens.

    A droite, le candidat sortant, a décidé d'exclure les journalistes de ses déplacements officiels. A Annecy, jeudi, Nicolas Sarkozy n'était accompagné que d'un seul journaliste du Dauphiné Libéré et entend bien organiser régulièrement des rencontres en petits groupes, "loin de l'effet déformant des caméras et des micros" indique Atlantico.

  2. 2

    Gare à la fuite

    Sur lejdd.fr

    Autre méthode pour François Hollande : agir en douce. Ainsi, pour la visite en banlieue du candidat socialiste lundi prochain, le programme est tenu secret des médias. Au Zénith de Rouen déjà, un dirigeant du parti souffle au JDD que "François en a marre des caméras. Il ne peut pas parler directement aux gens." 

    Pour maintenir la proximité avec la plèbe, son équipe de campagne parviendra-t-elle à garder le secret ?

Du rab sur le Lab

PlusPlus