Robert Ménard dit être "d’accord avec presque 100% de ce que dit Fillon"

Publié à 15h23, le 06 décembre 2016 , Modifié à 17h58, le 06 décembre 2016

Robert Ménard dit être "d’accord avec presque 100% de ce que dit Fillon"
Robert Ménard et François Fillon. © Montage le Lab via AFP.

François Fillon ratisse large. Après avoir rassemblé sa famille politique au sein de la nouvelle direction hétéroclite de LR, allant de Nathalie Kosciusko-Morizet à Jean-Frédéric Poisson après avoir été soutenu contre Alain Juppé tantôt par des centristes, tantôt par des élus d’extrême droite, le champion de la droite pour 2017 voit arriver un nouveau *soutien* venu de la droite de la droite. En l’occurrence, le provocateur maire de Béziers Robert Ménard.

Un peu en froid avec Marine Le Pen, l’édile biterrois, élu avec le soutien du FN, est séduit par le programme et le discours de l’ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy. Auprès de proches, comme le rapporte Marianne ce mardi 6 décembre, Robert Ménard a exprimé la proximité idéologique entre lui et François Fillon :

Je suis d’accord avec presque 100% de ce que dit Fillon.

Un baiser de la mort pour le candidat LR à la présidentielle tant le maire héraultais suscite régulièrement la polémique ses propos ou ses campagnes d’affiches provocatrices, notamment contre les migrants ou pour l’armement de sa police municipale. Mais ce partisan d’une union de "la droite hors les murs" rejoint François Fillon sur plusieurs points de son programme comme la ligne libérale-conservatrice et catholique du vainqueur de la primaire de la droite.

Néanmoins, Robert Ménard atténue légèrement les bons points octroyés à François Fillon. Il ne "croit pas une seconde qu’il fera ce qu’il dit", nuance l’ancien patron de Reporters sans frontières. Qui ajoute, toujours selon Marianne :

Qu’a-t-il déjà fait dans sa carrière ?

Mais ces gentillesses de Robert Ménard envers François Fillon n’arrivent pas aujourd’hui par hasard. Elles viennent mettre la pression sur Marine Le Pen alors que le FN a lancé une grosse offensive contre la "casse sociale" que représenterait, selon le parti frontiste, le programme du tombeur d’Alain Juppé, notamment sur les réseaux sociaux. "Je me suis engueulé avec elle (Marine Le Pen, ndlr) parce qu’elle met Fillon et la gauche dans le même sac alors que non, je suis désolé, c’est pas pareil", fulmine Robert Ménard contre cette ligne politique.

[Edit 17h55] "Je voterai pour Marine Le Pen"

Dans une vidéo publiée sur Twitter, Robert Ménard a tenu à préciser ses propos et rappeler qu'il votera, "évidemment", pour Marine Le Pen en 2017. Il dit ainsi :

 

Soyons clairs. Sur un certain nombre de ses propositions, je suis d’accord avec François Fillon. Mais il y a plein de gens à la droite de la droite qui sont d’accords avec ces propositions, notamment sur les questions de politique étrangère et de société. Mais j’ai rappelé que je ne voterai pas pour François Fillon parce que j’ai un peu de mémoire. Pendant cinq ans, il a été le chef du gouvernement et il a fait une politique absolument contraire à ce qu’il nous affirme aujourd’hui qu’il va faire. Donc je n’ai pas confiance. Evidemment, je voterai à la présidentielle pour Marine Le Pen.

Du rab sur le Lab

PlusPlus