Samia Ghali fait siffler François Hollande et Jean-Marc Ayrault

Publié à 22h07, le 20 octobre 2013 , Modifié à 22h37, le 20 octobre 2013

Samia Ghali fait siffler François Hollande et Jean-Marc Ayrault
(BFM TV)

BOUH - Quelques minutes après l'annonce des résultats, Samia Ghali s'est présentée devant ses militants pour tenir un discours. Et pendant ces quelques minutes de discours, la sénatrice socialiste a fait siffler le président de la République et le Premier ministre par ses soutiens. 

Elle a longuement attaqué Matignon, en affichant sa déception face à l'action du gouvernement. 

"

Je voudrais dire au gouvernement, à Jean-Marc Ayrault, combien je suis déçue. 

"

Dans le viseur de Samia Ghali : les soutiens du gouvernement à d'autres candidats, le comité interministériel "qui n'a servi à rien", "l'aide qu'il n'a jamais apporté". 

Résultat, si elle a reconnu la victoire "d'un homme", sans le citer, Samia Ghali n'a pas appelé au rassemblement. 

A voir ici, à partir de 4'55 : 

 

A écouter, isolé par France Info :

Ambiance tendue au QG de Samia Ghali. A tel point qu'un de ses soutiens, sur i>Télé, a assuré qu'il voterait Jean-Claude Gaudin en mars prochain, "pour que Mennucci ne gagne pas." Sur BFM TV, une autre militante déclare "qu'elle ne croit pas qu'elle votera" pour Patrick Mennucci. 

David Assouline, porte-parole du Parti socialiste préfère minimiser et prêche pour "le rassemblement", admettant que ces sifflets n'ont rien de positif : 

"

Bien entendu que ce n'est pas bon ces sifflets. Ce n'est peut être pas des militants socialistes, mais des citoyens qui n'ont pas les réflexes politiques et qui ne se rendent pas compte qu'au delà de ce qu'ils peuvent exprimer comme sentiment immédiat c'est filmé et ça prend une autre importance. 

"

Pendant la campagne, elle avait déjà visé Jean-Marc Ayrault et son soutien, assure-t-elle, à Marie-Arlette Carlotti puis Patrick Mennucci. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus