Ségolène Royal se rêve ministre de l'Industrie, de l'Ecologie et de la Transition énergétique

Publié à 16h15, le 13 février 2014 , Modifié à 16h19, le 13 février 2014

Ségolène Royal se rêve ministre de l'Industrie, de l'Ecologie et de la Transition énergétique
MaxPPP.
Image Thibaut Pezerat

Par

Bien sur, elle ne dira rien en "on", en public, et ne confirmera probablement pas cette information. Mais Paris Match est formel: Ségolène Royal a trouvé ce qu'elle voulait faire dans un futur relativement proche.

La présidente de la région Poitou-Charentes se verrait bien récupérer un portefeuille ministériel similaire à celui de Jean-Louis Borloo sous la présidence de Nicolas Sarkozy, de 2007 à 2010, comme l'écrit Paris-Match dans son édition du 13 février :

Ségo se rêve de prendre la tête d'un grand ministère de l'Industrie, de l'Ecologie et de la Transition énergétique.

Ségolène Royal a par ailleurs une idée de la façon dont elle mènera son ministère. Ségolène Royal, citée par Paris Match :

On ne peut plus se contenter d'un ravalement de façade, c'est trop tard. Il faut renverser la table, trancher, faire des choix radicaux.

Selon le même hebdomadaire, l'ancienne candidate à la présidentielle téléphone régulièrement à François Hollande ("en relation téléphonique constante"). Si Ségolène Royal ne dit rien publiquement de ses ambitions, ses proches le font pour elle. Guillaume Garrot, ministre délégué à l'Agroalimentaire, assure que "c'est son moment".

Du rab sur le Lab

PlusPlus