Une candidate FN dans la Sarthe revendique sa "quenelle" postée sur Facebook

Publié à 16h26, le 13 février 2014 , Modifié à 08h36, le 18 février 2014

Une candidate FN dans la Sarthe revendique sa "quenelle" postée sur Facebook
La candidate FN Marie d'Herbais faisant une quenelle sur sa photo Facebook en septembre 2013.
Image Delphine Legouté

Par

Marie d'Herbais de Thun est candidate Front national dans la petite commune de Savigné l'Eveque, dans la Sarthe (et accessoirement intervieweuse hebdomadaire de Jean-Marie Le Pen pour son "journal de bord"). Le 22 septembre 2013, elle a diffusé sur son compte Facebook public une image d'elle faisant fièrement une "quenelle".

France 3 Pays de la Loire l'a interrogée ce 13 février sur ce geste qu'elle revendique, réitère, doublé d'un bras d'honneur. Voyez plutôt dans cette vidéo :



Marie d'Herbais explique que cela faisait "marrer les jeunes" autour d'elle, que "cette histoire de quenelle la fait chier" et que c'est un acte antisystème :

Parce qu’on nous fait tellement chier avec cette histoire de la quenellequi est devenue international comme problème pendant 10 jours ! C’était plus important que les histoires de Florange ou etc.On est quand même dans un monde de débiles mentaux !La quenelle c’est pour dire : Valls, machin, le système, tous les pourris, les politiques qui vous enrichissez sur nos dos, allez tous vous faire foutre !

Si la candidate FN évoque un trop plein avec "ces histoires de quenelle", notons que sa photo a été postée sur son compte Facebook en septembre 2013 et que, si ce geste popularisé par Dieudonné et considéré comme antisémite existe depuis des années, la montée de la polémique en France n'a commencé que fin décembre, après une quenelle du joueur de foot Nicolas Anelka.

Marie d'Herbais a donc "riposté" ... avec un peu d'avance.

Du rab sur le Lab

PlusPlus