Selon le député PS Yann Galut, François Hollande a "perdu un allié précieux" en "poignardant" Claude Bartolone

Publié à 11h37, le 28 octobre 2016 , Modifié à 11h39, le 28 octobre 2016

Selon le député PS Yann Galut, François Hollande a "perdu un allié précieux" en "poignardant" Claude Bartolone
© THOMAS SAMSON / AFP
Image Victor Dhollande-Monnier


Deux semaines après sa sortie, le livre Un président ne devrait pas dire ça… (Éditions Stock) des journalistes Gérard Davet et Fabrice Lhomme continue de provoquer beaucoup de remous. Après la colère des magistrats, après la lassitude de Manuel Valls qui dénonce "un manque de respect incroyable", l’exaspération gagne cette fois le président de l’Assemblée nationale, Claude Bartolone.

Selon Le Figaro, le patron de l’Assemblée n’aurait toujours pas digéré les pages du livre le concernant. Le chef de l’Etat a confié aux journalistes du Monde que Claude Bartolone n’avait pas "un charisme considérable" pour devenir Premier ministre. Toujours selon Le Figaro, le député de Seine-Saint-Denis a carrément séché le discours de François Hollande mercredi dernier pour le centième anniversaire de la naissance de François Mitterrand. Depuis la sortie du livre, il n’a pas non plus participé au dîner de la majorité qui se tient tous les mardis à l’Elysée.

La colère de Claude Bartolone est si forte qu’elle inquiète même certains députés PS. L’élu socialiste du Cher Yann Galut s’inquiète des dégâts que pourrait provoquer le président de l’Assemblée nationale. Il dit au Figaro :

Bartolone a une excellente cote chez les députés. En le poignardant, le président a perdu un allié précieux et s'est tiré une balle dans le pied.

Selon un sondage du Monde, seuls 4% des Français sont satisfaits de l’action de François Hollande. S’il commence à perdre en plus des soutiens comme Claude Bartolone, le chemin vers 2017 se complique encore un peu plus. 





[A LIRE AUSSI SUR LE LAB]

Bartolone "stupéfait" des confidences de Hollande : "Un président ne doit pas autant se confesser"

L'inquiétude de Bartolone : "La question nous est posée de savoir comment on fait pour 2017"

Pour Manuel Valls, "il y a une rupture de confiance" avec François Hollande 

> Le député PS Yann Galut est sidéré par "le suicide politique" de François Hollande

Du rab sur le Lab

PlusPlus