Un cadre socialiste demande à Malek Boutih de "rendre son investiture PS"

Publié à 15h19, le 12 mai 2017 , Modifié à 15h20, le 12 mai 2017

Un cadre socialiste demande à Malek Boutih de "rendre son investiture PS"
Malek Boutih. © AFP
Image Sébastien Tronche


#RENDSLINVESTITURE - Après le "rends l’argent" jeté à la figure de François Fillon durant une bonne partie de sa campagne présidentielle, un nouveau mot d’ordre pourrait naître avec les investitures distribuées par "La République en marche" : "rends l’investiture".

C’est ce que demande en tout cas Rachid Temal à Malek Boutih, investi par le PS après avoir échoué à obtenir l’étiquette présidentielle, pour les élections législatives des 11 et 18 juin prochain. Sur Twitter ce vendredi 12 mai, ce conseiller régional d’Ile-de-France et secrétaire national du PS à la coordination et l’organisation interpelle le député vallsiste qui a soutenu Emmanuel Macron bien avant le premier tour de la présidentielle :

J’invite Malek Boutih à rendre son investiture PS après rejet de sa candidature par LREM. #Cohérence #RespectDesMilitants

Car Malek Boutih, après avoir poussé la candidature de Manuel Valls, alors Premier ministre à la primaire, a soutenu tôt Emmanuel Macron pour la présidentielle. Mais le député de l’Essonne, qui avait annoncé qu’il serait candidat En Marche, n’a pas obtenu l’investiture du parti présidentiel après l’avoir demandé "dimanche par internet", explique-t-il à BFMTV. Ne figurant pas dans la liste des candidats investis dévoilée par La République en marche qui a préféré mettre dans sa circonscription un entrepreneur de 34 ans, Malek Boutih a finalement reçu l’investiture du PS.

Du rab sur le Lab

PlusPlus