Un député PS du Pas-de-Calais ne choisira pas entre Marine Le Pen et Xavier Bertrand et votera blanc

Publié à 08h24, le 08 décembre 2015 , Modifié à 08h27, le 08 décembre 2015

Un député PS du Pas-de-Calais ne choisira pas entre Marine Le Pen et Xavier Bertrand et votera blanc
Xavier Bertrand et Marine Le Pen. © PHILIPPE HUGUEN / AFP

FRONT REPUBLICAIN, VRAIMENT ? – Le front républicain a du plomb dans l’aile. Et pas seulement à droite où il est refusé tout de go. A gauche aussi, cette stratégie face au FN divise. Alors que Pierre de Saintignon, soutenu par Martine Aubry et suivant la ligne édictée par le PS et Jean-Christophe Cambadélis, a retiré sa liste pour le second tour des régionales en Nord-Pas-de-Calais-Picardie, toute la gauche n’adhère pas à ce choix. Certains parlant même de "trahison", comme l'a relevé Le Petit Journal de Canal Plus lundi soir.

C’est le cas par exemple du député PS du Pas-de-Calais Guy Delcourt. Celui qui traitait, après les attentats du 13 novembre Donald Trump de « connard » annonce ce mardi 8 décembre qu’entre Marine Le Pen pour le FN et Xavier Bertrand pour LR, il ne choisira pas. Et votera blanc. Et il le crie en capslock sur Twitter, c’est-à-dire tout en majuscules pour bien faire comprendre sa désapprobation.

En NPDCP, comme en région PACA où il y a un risque de victoire du FN avec Marion Maréchal-Le Pen, le PS a décidé de retirer ses listes dans les régions où, arrivé en troisième position, son maintien pouvait permettre une victoire frontiste. Sans pour autant avoir l’assurance que son retrait aurait le résultat escompté. Seul Jean-Pierre Masseret, dans la grande région Est, a décidé de faire fi des consignes de Solférino. Malgré les SMS de Manuel Valls.

Du rab sur le Lab

PlusPlus