Un stagiaire de l'UMP envoie un communiqué pour informer la presse de sa nomination, l'UMP dément

Publié à 10h46, le 27 décembre 2013 , Modifié à 13h11, le 27 décembre 2013

Un stagiaire de l'UMP envoie un communiqué pour informer la presse de sa nomination, l'UMP dément
Capture d'écran de son compte Twitter.

ON N'EST JAMAIS MIEUX SERVI QUE PAR SOI-MÊME - Son stage commencera en juin 2014, mais il tient à le faire savoir dès cette fin d'année 2013. Mais finalement, l'UMP informe Le Lab que rien n'est fait, bien au contraire. Edouard Josse, jeune adhérent de l'UMP, dit donc avoir décroché un stage au cabinet de Jean-François Copé, le président du parti. Et, comme le rapporte le site de Lyon Première, le jeune homme se fend d'un communiqué pour en informer la presse.

Dans ce billet repéré par le journaliste Samuel Laurent, Lyon Première conclut, dans une phrase légèrement moqueuse :

"

Bref, un communiqué de presse pour un stage: si l'ambition et l'auto-promotion paient en politique, on tient là sûrement un futur champion.

"

Une annonce qu'il fait donc par communiqué, mais aussi sur son compte Twitter :

Problème: l'UMP assure au Lab que rien n'est fait concernant ce stage. Et assure qu'Edouard Jossé n'en reste, pour l'instant, qu'au stade de candidat au stage :

"

Il a bien été reçu dans le cadre d'un entretien pour un stage. Un stage pour lequel on reçoit énormément de demandes !

Aucune décision n'a été prise. La direction des ressources humaines donnera sa réponse début janvier. Aucun document n'est signé. Aucune convention n'est signée.

"

Edouard Josse a-t-il été un peu vite en besogne ? Le jeune homme de 22 ans, étudiant à Sciences-Po Lyon, s'est notamment illustré en bataillant contre le mariage pour tous en 2013. Il assure également dans son communiqué être présent sur les listes UMP du 5e arrondissement, pour les prochaines municipales.

Une information que dément également Michel Havard, le candidat UMP à la mairie de Lyon, contacté par le Lab.

"

Il est candidat à la candidature comme 40 autres sur le 5e arrondissement. Si chacun des 40 envoie un communiqué de presse pour dire 'je suis candidat'...

J'ai beaucoup, beaucoup, beaucoup de candidats sur toutes les listes. Il ne faut pas que chacun y aille de son communiqué de presse, sinon on ne va pas s'en sortir.

"

Edouard Josse a-t-il néanmoins un bon profil pour se lancer dans la course ? Michel Havard semble en douter, et se rappelle de certains dérapages du jeune homme :

"

Il a un profil d'un jeune qui a parfois eu quelques propos malheureux.

"

Sur les homosexuels ? "Voilà, par exemple", répond Michel Havard.

"Je ne confirme pas du tout l'info selon laquelle il est sur mes listes" conclut le candidat UMP à Lyon. Et il ne fera pas de communiqué pour le dire.

Le Lab a contacté Edouard Josse. Il se dit "surpris" par les réactions :

"

Je ne débarque pas de nulle part avec mes ambitions personnelles. J'ai été cité par Lyon Mag comme un candidat sérieux sur la liste du 5e.

J'ai considéré que cette information pouvait avoir de l'intérêt pour la presse locale, je ne comprends pas très bien l'emballement sur cette affaire.

"

"Je ne voulais pas faire d'article sur mon stage", assure-t-il enfin. Peut-être apprendra-t-il l'utilité de communiquer en temps et en heure lorsqu'il travaillera aux côtés de Jean-François Copé.

> Edit 12h: Edouard Josse tient à préciser qu'il n'a jamais tenu de propos hostiles aux homosexuels.

"

On me reproche mon engagement à la Manif pour tous, c'est évident.

On fait le lien entre la Manif pour tous et l'homophobie. Je trouve ça assez choquant de la part de Michel Havard.

Je n'ai jamais tenu un seul propos à l'égard des homosexuels. Je suis engagé dans la bataille pour les droits de l'enfant.

"

Du rab sur le Lab

PlusPlus