Le ministère de l’Intérieur cherche à interdire les "réunions publiques" de Dieudonné

Publié à 11h23, le 27 décembre 2013 , Modifié à 11h29, le 27 décembre 2013

Le ministère de l’Intérieur cherche à interdire les "réunions publiques" de Dieudonné
Dieudonné. (Reuters)
Image Sébastien Tronche

Par

Le monde politique se lève contre l’humoriste Dieudonné. Après que Christian Estrosi a voulu interdire Dieudonné dans sa ville de Nice, après que le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian a piqué une colère contre les admirateurs de l’humoristes et ses quenelles, c’est au tour du ministère de l’Intérieur de se pencher sur le sujet.

La place Beauvau a ainsi décidé d'étudier "toutes les voies juridiques" pour interdire les "réunions publiques" de l'humoriste Dieudonné, qui "n'appartiennent plus à la dimension créative mais contribuent (...) à accroître les risques de troubles à l'ordre public", ont annoncé les srvices de Manuel Valls dans un communiqué condamnant les "propos racistes et antisémites de Dieudonné M'Bala M'Bala".

Le ministre de l'Intérieur condamne ainsi les propos de Dieudonné M'Bala M'Bala, rappelant notamment qu'il s'en est récemment pris au journaliste Patrick Cohen. Un récent reportage sur France 2 montrait Dieudonné s'en prendre au journaliste de France Inter, lors d'un spectacle à Paris.

 

Du rab sur le Lab

PlusPlus