Une chargée de com' socialiste mise en cause pour un statut Facebook sur le Mali

Publié à 12h52, le 18 janvier 2013 , Modifié à 12h57, le 18 janvier 2013

Une chargée de com' socialiste mise en cause pour un statut Facebook sur le Mali
Véhicule militaire français au Mali le 16 janvier 2013 (Maxppp)

VIE PRIVÉ / VIE PUBLIQUE La Tribune de Lyon relate le 17 janvier la "polémique" née dans le microcosme lyonnais du statut Facebook de Cécile Michaux, chargée de communication dans la fédération PS du Rhône et auteure d'un statut Facebook jugé "inapproprié".

La veille, agacée par l'abondance de messages "fleuris de bons sentiments" sur son mur Facebook concernant l'envoi de soldats français aux Mali, la chargée de com', propriétaire d'un compte privé, la militanteécrit :

"

Pour ma part, je préfère avoir une pensée pour nos caissières, qui traversent une difficile période de soldes, et pour nos ouvriers du bâtiment, qui doivent bosser sous la neige. #antimilitarismeprimaire.

"

Le statut, certes privé, est vu par de nombreux militants socialistes. La Tribune de Lyon raconte que ces derniers ont vivement condamné ses propos, directement sur son mur.

Fin de l'histoire ? Non. Ces échanges sur le réseau social ont obligé le premier secrétaire fédéral du PS du Rhône, David Kimelfeld, à intervenir et a annoncé une "rapide réunion des instances fédérales" pour décider "de la suite à donner à cette affaire" :

"

Les propos de Cécile Michaux sont inappropriés et n'engagent qu'elle. Elle a tenu ses propos sur sa page Facebook personnelle, ce qui n'engage donc en rien la Fédération PS du Rhône. (...)

Il y aura rapidement une réunion des instances fédérales du parti qui décideront de la suite à donner à cette affaire. Je compte également en discuter très rapidement avec Cécile Michaux, sans doute avant la fin de la journée, voire au plus tard dans les prochains jours.

"

La chargée de com', quant à elle, semble très surprise de "l'ampleur de ces réactions" et a indiqué vouloir continuer à "s'exprimer à titre personnel" dans un nouveau statut Facebook cité par La Tribune de Lyon.

Du rab sur le Lab

PlusPlus