Valérie Trierweiler estime que la "gauche est de retour" avec l’annonce de la création d’un camp humanitaire de réfugiés à Paris

Publié à 16h36, le 31 mai 2016 , Modifié à 19h57, le 31 mai 2016

Valérie Trierweiler estime que la "gauche est de retour" avec l’annonce de la création d’un camp humanitaire de réfugiés à Paris
© Capture d'écran Twitter
Image Victor Dhollande-Monnier


On l’avait quitté en Une d’un magazine japonais dans son nouveau look. C’était en septembre dernier. Valérie Trierweiler est donc de retour, dans le rôle qu’elle préfère, celui du bashing anti-Hollande.

Mardi 31 mai, Valérie Trierweiler a félicité la maire de Paris Anne Hidalgo qui a annoncé la création d’un camp humanitaire de réfugiés à Paris. Elle dit sur son compte Twitter :

Bravo à Anne Hidalgo qui annonce à Paris la création d’un camp humanitaire aux normes internationales pour les réfugiés. La gauche est de retour.

Tout est bien évidemment dans le hashtag (#lagaucheestderetour). Valérie Trierweiler nous avait habitués à des critiques récurrentes contre le Président sur Twitter. L’été dernier, l’ancienne compagne de François Hollande avait relayé un message anti-président. Autant de petites vacheries qui avait poussé l’ancien président du Conseil constitutionnel Jean-Louis Debré à imaginer un mariage entre deux chantres du anti-Hollande, Valérie Trierweiler et Nicolas Sarkozy

Du rab sur le Lab

PlusPlus