VIDÉO - Anne Hidalgo estime être attaquée par la fachosphère avant tout parce qu'elle est une femme franco-espagnole

Publié à 13h32, le 06 septembre 2017 , Modifié à 13h32, le 06 septembre 2017

VIDÉO - Anne Hidalgo estime être attaquée par la fachosphère avant tout parce qu'elle est une femme franco-espagnole
Anne Hidalgo © AFP
Image Sylvain Chazot


Anne Hidalgo est souvent la cible de la droite. Normale, la maire de Paris est socialiste et les échanges d'amabilités entre les camps se font dans les deux sens. Elle est également la cible de l'extrême droite – et par extension sur internet de la fachosphère.

Interrogée par Brut mardi 5 septembre, la maire de Paris explique pourquoi, selon elle, elle est ainsi attaquée par la fachosphère sur les réseaux sociaux. Elle répond :

Je suis une femme, donc ça déjà, c'est un point, je pense, important. Pour la fachosphère, je revendique mon origine espagnole, j'ai la double-nationalité. Blasphème ! Donc je pense que ça, ça doit être quelque chose qui les irrite au plus haut point. Je suis une femme de gauche. Je l'assume. Voilà, je le revendique.

Et Anne Hidalgo de se revendiquer, également, comme une écolo humaniste. "Tout ma vie, je me suis engagée contre, justement, les racistes, les xénophobes, les antisémites et les gros machos. Eh bien je vais continuer", ajoute-t-elle.

À voir–ci-dessous en vidéo :





#

Du rab sur le Lab

PlusPlus