Loi Travail : Jean-Luc Mélenchon fait un pas vers la CGT et participera à leur manifestation le 12 septembre

Publié à 17h41, le 06 septembre 2017 , Modifié à 17h47, le 06 septembre 2017

Loi Travail : Jean-Luc Mélenchon fait un pas vers la CGT et participera à leur manifestation le 12 septembre
Jean-Luc Mélenchon. © GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
Image Le Lab

Loïc Le Clerc pour

Alors que la gauche est divisée, autant au niveau des partis que des syndicats, voilà un pas en avant qui détonne. Ce mercredi 6 septembre, Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, est venu à l'Assemblée nationale rencontrer les députés de la France insoumise. Au menu : les manifestations contre la réforme du Code du travail, le 12 septembre pour les syndicats et le 23 pour LFI.

Si l'on savait déjà que plusieurs députés LFI se rendraient au rendez-vous des syndicalistes, il en est un qui laissait planer le doute : Jean-Luc Mélenchon, président du groupe parlementaire. Ce mercredi, donc, c'est jour de clarification.

Jean-Luc Mélenchon a assuré que "tous" les députés LFI seront dans la rue le 12 septembre, lui compris, assurant que "notre intérêt, c'est que ce soit une réussite".







Seule dernière inconnue : Jean-Luc Mélenchon ne sait pas encore dire s'il se rendra à la manifestation de Paris ou à celle de Marseille.







Concernant la manifestation du 23 septembre, celle de LFI, Jean-Luc Mélenchon a revendiqué la "bienveillance" de Philippe Martinez. Il va sans dire que la réussite de celle-ci est très largement indexée sur la réussite de celle de la CGT.

Depuis les annonces de ces deux journées de mobilisation, l'ambiance entre la CGT et LFI était pour le moins tendue. Les premiers craignant que les seconds ne veuillent pas partager la tête d'affiche. Jean-Luc Mélenchon a bien tenté de balayer d'un revers de manche ces tensions, déclarant :



On ne va pas s'inventer des divergences qui n'existent pas.

Pour finir, Jean-Luc Mélenchon a appelé les socialistes à se joindre à la manifestation du 23 septembre. Le PS reste pour l'heure divisé sur la position à tenir face à ces manifestations contre la loi Travail. Officiellement, le parti ne fera qu' "éditer un tract", mais plusieurs cadres, comme le député Luc Carvounas, ont déjà annoncé leur intention de se rendre à celle du 12, contredisant le chef de file du groupe PS à l'Assemblée Olivier Faure. Pour le 23, il va falloir être patient.

LIRE AUSSI SUR LE LAB

Pierre Laurent (PCF) regrette l’absence de Jean-Luc Mélenchon à la fête de l’Huma notamment pour les militants qui se sont mobilisés pour sa candidature

Du rab sur le Lab

PlusPlus