VIDÉO – Des députés UDI et LFI jonglent devant l’Assemblée nationale pour défendre une taxe sur les gros transferts de foot

Publié à 11h21, le 07 décembre 2017 , Modifié à 15h39, le 07 décembre 2017

VIDÉO – Des députés UDI et LFI jonglent devant l’Assemblée nationale pour défendre une taxe sur les gros transferts de foot
Michel Zumkeller (UDI), tel Patrice Evra, jongle sous le regard de François Ruffin (LFI). © Capture d'écran LCI.
Image Sébastien Tronche


#FOOTPOLITIQUE – Les députés ne font pas que jongler entre les textes et les thèmes examinés à l’Assemblée nationale, ils jonglent aussi parfois au sens premier du terme avec un ballon de foot devant le Palais Bourbon. C’est ce qu’ont fait les députés Michel Zumkeller (UDI) et François Ruffin et Caroline Fiat (LFI), entre autres, mercredi 6 décembre, pour défendre une proposition de loi visant à taxer les plus gros transferts du foot et examinée à la chambre basse ce jeudi.

Ainsi, mercredi, plusieurs députés, maillots de foot sur le dos, ont lancé un petit concours de jongles sur la place du Palais Bourbon, face à l’Assemblée nationale. L’occasion de promouvoir leur texte. "Il faut recréer l’équilibre entre le sport professionnel et le sport amateur. On constate que les petits clubs ont de plus en plus de mal. 220 millions, 5%, c’est peut-être pas si énorme que cela donc c’est cette proposition de loi que je défendrai demain", explique à LCI Michel Zumkeller, l’initiateur de la proposition loi transpartisane en faisant référence à onéreux transfert du joueur brésilien Neymar au PSG pour 220 millions d’euros. Et François Ruffin de s’amuser que "ça vient de l’UDI mais on croirait un truc insoumis. Donc je n’ai pas hésité un seul instant à signer." 



Des jongles à voir en vidéo ci-dessous dans cette vidéo de LCI :



Le 3 octobre, une trentaine de députés, surtout UDI et LFI, a déposé une proposition de loi "visant à instaurer une taxe sur les transferts de sportifs professionnels" en faveur du sport amateur, "nécessité pour la vie associative et sociale de notre pays". "Les montants ainsi récoltés serviraient à alimenter le Centre National pour le Développement du Sport (CNDS) avec obligation de le répartir aux clubs sportifs amateurs", écrivent-ils dans l’exposé des motifs du texte.

L’examen à l’Assemblée de ce texte intervient au lendemain de la rencontre entre Emmanuel Macron et Gianni Infantino, le patron de la FIFA. Ce dernier compte sur le Président français pour le soutenir dans son projet de régulation des transferts.



[BONUS TRACK] Ruffin recadré pour avoir porté un maillot de foot à la tribune de l'Assemblée

Pour défendre cette proposition de loi, François Ruffin a revêtu le maillot d'un petit club de football en montant à la tribune de l'Assemblée nationale. L'élu LFI de la Somme a enlevé son pull pour dévoiler le maillot vert de l'Olympique Eaucourt, club de la commune d'Eaucourt-sur-Somme. Cet épisode n'a pas plu au président de séance Hugues Renson (LREM) qui lui a rappelé, au terme de son intervention, "le respect dû à nos débats qui implique une tenue correcte qui soit digne des lieux". "Vos extravagances vestimentaires ne rendent pas hommage au travail que nous devons mener dans cet hémicycle", a-t-il lancé, avant de suspendre la séance pour la pause déjeuner.

A voir en vidéo, isolée par LCP :





Sur Twitter, François Ruffin s'est défendu de tout manque de respect :



Du rab sur le Lab

PlusPlus