VIDÉO – Filmés à leur insu, Alain Madelin et Florian Philippot critiquent Emmanuel Macron à la Foire du Trône

Publié à 11h57, le 07 avril 2017 , Modifié à 12h16, le 07 avril 2017

VIDÉO – Filmés à leur insu, Alain Madelin et Florian Philippot critiquent Emmanuel Macron à la Foire du Trône
© DR
Image Sylvain Chazot


Alain Madelin et Florian Philippot se rencontrent lors de la soirée d'ouverture de la Foire du Trône, fin mars. De quoi parlent-ils ? D'Emmanuel Macron. Cela frise l'obsession. Problème pour eux : leur conversation a été filmée par l'agence Line Press et diffusée sur internet dès le 31 mars, comme l'a notamment repéré ce vendredi le journaliste de L'Express Éric Mandonnet. On voit donc les deux politiciens profiter d'un instant au calme dans les travées de la Foire du Trône pour critiquer très ouvertement le candidat à la présidentielle.

Alain Madelin commence par railler le "manque d'épaisseur" d'Emmanuel Macron contrairement à François Bayrou, par exemple. "Bayrou a l'épaisseur", lance l'ancien ministre de Jacques Chirac. "Oui peut-être un peu plus", admet Florian Philippot.

Ça critique, ça piaille. Le numéro 2 du FN répète son numéro favori. "Macron, on sent que c'est du 'one shot'. 'Je plante le truc, j'ai d'énormes soutiens derrière moi…'  parce qu'il est soutenu par tous médias", assène-t-il, expliquant que d'après lui, s'il échoue dans sa quête présidentielle, Emmanuel Macron fera autre chose car "il n'y a pas d'attachement viscéral". Et les deux d'imaginer un second tour Marine Le Pen – Emmanuel Macron. Alain Madelin conseille Florian Philippot :  

Ton numéro, il est tout prêt. Tu peux l'écrire. 'La mondialisation, la globalisation financière…

Voilà qui ne déplaît pas au vice-président du FN. "Ce sera tranché", imagine-t-il avant de faire une proposition amusée à Alain Madelin :

Mais on te fera venir pour préparer.

Fin de la discussion. Florian Philippot semble pressé d'aller "faire du train fantôme".





On notera au passage que le n°2 du FN croit savoir qu'"il y aura deux débats de second tour".

Mais là où cet échange privé peut sembler amusant, c'est dans le comportement du frontiste vis-à-vis d'un politicien qu'il n'hésitait pas à critiquer Alain Madelin quand celui-ci défendait Emmanuel Macron. Début mars, dans Le Point, le chantre français du libéralisme avait admis que, selon lui, "la réforme des retraites voulue par le candidat d'En Marche ! estexcellente". "Toute la Hollandie et tout le système derrière Macron. De Hue à Madelin, en passant par les ministres de Hollande, Bayrou ou Attali...", écrivait Florian Philippot fin mars sur Twitter, parlant peu après de "bateau fantôme autour" d'Emmanuel Macron…







#

Du rab sur le Lab

PlusPlus