VIDÉO - Florence Portelli (LR) propose d’organiser le même jour les primaires PS et LR pour la présidentielle

Publié à 10h43, le 24 octobre 2017 , Modifié à 10h43, le 24 octobre 2017

VIDÉO - Florence Portelli (LR) propose d’organiser le même jour les primaires PS et LR pour la présidentielle
Florence Portelli. © Capture d'écran LCP.
Image Sébastien Tronche


DEUX EN UN - L’élection présidentielle 2017 semblait avoir enterré le concept de primaire. Avec les déroutes de François Fillon, vainqueur de la primaire de la droite, et de Benoît Hamon, lauréat de la primaire de la Belle Alliance populaire, dès le premier tour de la présidentielle, l’idée a pris du gros plomb dans l’aile. Depuis, commentateurs et acteurs politiques ont enterré les primaires. Sauf Florence Portelli.

Invitée de LCP ce mardi 24 octobre, la candidate à la présidence de LR face à Laurent Wauquiez, Daniel Fasquelle et Maël de Calan a une idée pour sauver le concept de primaire ouverte pour désigner les candidats des partis de gouvernement à l’élection suprême. Elle explique :

Nous avons été traumatisés par les primaires (sic) mais je pense que si on avait gagné les élections présidentielles (re-sic), le débat ne se poserait pas. Ce qu’on peut remettre en cause, c’est le mode de fonctionnement de la primaire où des gens de gauche par exemple sont allés voter pour essayer d’influencer le scrutin. J’ai une proposition à faire. Si les autres partis de gouvernement font aussi ce mode de système de primaire, tout le monde vote le même jour, on tient un même registre et vous ne pouvez voter qu’une fois. Comme ça, ça exclut le problème des gens de gauche qui viennent voter aux primaires (re-re-sic) et réciproquement. »

Une proposition à voir en vidéo ci-dessous isolée par LCP :



En résumé, Florence Portelli, qui était la porte-parole de François Fillon pendant la campagne et l’a soutenu jusqu’au bout, propose que le PS et LR, s’ils renouvellent l’expérience de la primaire, la fassent donc le même jour avec un registre électoral partagé pour ne participer qu’à l’un ou l’autre des scrutins.

Du rab sur le Lab

PlusPlus