VIDÉO - François Fillon explique qu'il n'arrive pas à mettre d'argent de côté

Publié à 09h00, le 03 avril 2017 , Modifié à 19h24, le 03 avril 2017

VIDÉO - François Fillon explique qu'il n'arrive pas à mettre d'argent de côté
François Fillon et Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV, lundi 3 avril 2017
Image Etienne Baldit


INSTANT TÉLÉ - C'est un "moment JJB" comme il en arrive parfois, surtout en période de campagne électorale. Lundi 3 avril sur BFMTV, le journaliste Jean-Jacques Bourdin reçoit François Fillon. Et subitement, entre une question sur l'interdiction de la corrida et une autre les "efforts" que le candidat LR demande aux Français dans son programme, les deux hommes ont cet échange :

- Jean-Jacques Bourdin : Est ce que vous arrivez à mettre de l'argent de côté ?

- François Fillon : Moi ?

- Jean-Jacques Bourdin : Oui.

- François Fillon : Personnellement, non. Non.

- Jean-Jacques Bourdin : 35% des Français y parviennent, je sais pas si vous avez vu ce chiffre.

- François Fillon : Hmmm.

- Jean-Jacques Bourdin : Non je vous dis ça comme ça, je vous dis ça comme ça.

Une séquence à revoir en vidéo :





Tel le Henri Guaino des grands jours expliquant qu'avec son salaire de député (supérieur à 5.000 euros net mensuels), il ne parvient à "rien" économiser, voici donc François Fillon disant la même chose, englué qu'il est depuis des semaines dans des affaires judiciaires ayant l'argent pour matière principale. À noter qu'en plus de son indemnité de parlementaire, l'ancien Premier ministre a également des revenus liés à son activité très rémunératrice de conseil avec sa société, 2F Conseil.

Dans sa déclaration de situation patrimoniale publiée début février, François Fillon déclarait ainsi de hauts revenus annuels : selon ce document, le député de Paris a perçu 130.000 euros en 2012, 465.000 euros en 2013, 247.000 euros en 2014, 344.000 euros en 2015 et 275.000 euros en 2016. Soit un revenu mensuel moyen de 24.350 euros sur ces cinq dernières années. Ce à quoi s'ajoutent les revenus de son épouse Penelope Fillon.

Il paraît par ailleurs compliqué de sa part de dire qu'il parvient pas à "mettre de côté" puisque, d'après sa déclaration de patrimoine, lui et son épouse détiennent plus de 53.000 euros sur différents comptes bancaires.







[BONUS TRACK] À vot' bon coeur

Et bien sûr, il fallait s'y attendre car la blague tournait beaucoup sur les internets toute la matinée : une cagnotte de "solidarité avec François Fillon" a finalement été lancée par le site parodique Le Gorafi. Une "opération de la dernière chance, pour permettre à François Fillon et sa famille de vivre dans la dignité et d'espérer un avenir radieux", peut-on lire dans le très ironique petit texte qui accompagne cet appel aux dons (s'il y en a, "ils seront remis à de vraies associations", est-il précisé) sur la plateforme Leetchi. 

Une blagounette totalement dans la ligne éditoriale du Gorafi. Plus étonnant, le compte Twitter officiel de Leetchi a relayé l'initiative, trollant ainsi amplement le candidat à la présidentielle :







A 19 h 30 ce lundi plus de 500 euros avaient été récoltés.



[EDIT 19 h 25] Précision sur le montant récolté par la cagnotte.

Du rab sur le Lab

PlusPlus