VIDÉO - Michèle Alliot-Marie assure que Patrick Ollier la soutient (et non Fillon) pour la présidentielle

Publié à 13h55, le 09 février 2017 , Modifié à 17h39, le 09 février 2017

VIDÉO - Michèle Alliot-Marie assure que Patrick Ollier la soutient (et non Fillon) pour la présidentielle
Michèle Alliot-Marie sur le plateau de ".pol", jeudi 9 février 2017 © DR

#SOUTINE - Michèle Alliot-Marie, combien de divisions ? Candidate à la présidentielle en passant outre la primaire organisée par son parti, l'ex-multi ministre n'a pour le moment pas reçu de vrais soutiens de cadres ou élus de droite. Pas même celui du député LR Patrick Ollier. Celui qui est son compagnon dans le privé a en effet soutenu Nicolas Sarkozy puis François Fillon, à partir du second tour de la primaire. Et donc pas "MAM". Ce 9 février pourtant, la candidate assure que si.

Invitée de .pol, la webémission du Lab en partenariat avec Le JDD, Le Huffington Post et L'Internaute, Michèle Alliot-Marie affirme donc que Patrick Ollier est derrière sa candidature, et non celle de François Fillon :

- Michèle Alliot-Marie : Je précise une chose : Patrick Ollier a choisi de soutenir François Fillon dans la primaire. Et il l'a toujours dit.



- Journaliste : Aujourd'hui, il vous soutient ?



- Michèle Alliot-Marie : Voilà [sourire].



- Journaliste : Il vous a apporté son soutien ?



- Michèle Alliot-Marie : [Rire] Écoutez, est-ce que vous pensez que ça peut poser un problème ?

Une séquence à revoir en vidéo :



Patrick Ollier l'a lui-même confirmé sur Twitter jeudi après-midi :

Avant cela, nulle trace pourtant d'une prise de position publique du député Ollier en faveur de la candidate Alliot-Marie. Le compte Twitter de l'élu des Hauts-de-Seine était ainsi presque exclusivement consacré à la Métropole du Grand Paris, dont il est le président. Ses derniers propos plus partisans concernaient la nouvelle organisation de LR décidée par François Fillon après la primaire, le 20 décembre 2016, une opposition à la nomination et au discours de politique générale du Premier ministre Bernard Cazeneuve les 7 et 13 décembre, et... la victoire de François Fillon, le 27 novembre :

En fait, son dernier tweet relatif à Michèle Alliot-Marie (qui est aussi le seul) datait du 12 décembre 2012 :

Plus loin dans l'émission, Michèle Alliot-Marie fera d'elle-même une nouvelle allusion à son compagnon. Lorsqu'on lui donne une minute pour dire du bien, au choix, d'Emmanuel Macron ou de Jean-Luc Mélenchon, elle finit par lâcher dans un sourire :

Franchement, je me demande, si je devais passer un week-end avec l'un ou l'autre, lequel je choisirais. À mon avis aucun. Je préfère Patrick Ollier, décidément !



À LIRE SUR LE LAB :

> L'intégralité de l'interview de "MAM" à .pol

Du rab sur le Lab

PlusPlus