Aquilino Morelle : François de Rugy en a "ras-le-bol" de ces "personnages" qui nuisent à la République

Publié à 14h46, le 18 avril 2014 , Modifié à 14h50, le 18 avril 2014

Aquilino Morelle : François de Rugy en a "ras-le-bol" de ces "personnages" qui nuisent à la République
François de Rugy © MaxPPP

ON EN A GROS – François de Rugy est en colère. Peu de temps après l’annonce de la démission d’Aquilino Morelle, le co-président du groupe EELV à l’Assemblée a réagi sur i>Télé. L'écolo n’a pas caché son ressentiment envers l’ancien conseiller de François Hollande, accusé de conflits d’intérêts :

Les Français en ont ras-le-bol et, je vais vous dire, les députés de la majorité en ont ras-le-bol aussi, de l’attitude de ces personnages qui nuisent considérablement à l’idée que l’on peut se faire de la fonction publique, de la politique et au final de la République.

Pour l’écolo, cette affaire est donc loin d’être "anecdotique" :

C’est révélateur d’un certain comportement de certaines élites françaises qui se croient au-dessus des lois, qui se croient en capacité de mélanger les genres, de faire de la haute fonction publique. L’inspection générale, c’est l’un des fromages de la République. Ce sont des fonctions qui ont des statuts très avantageux et de hautes rémunérations. Et bien pour certaines personnes ça ne suffit encore pas, il faut encore faire des travaux pour des groupes privés, en même temps.

Accusé de conflits d’intérêts avec l’industrie pharmaceutique, Aquilino Morelle a annoncé sa démission à l’AFP vendredi 18 avril. Selon l’entourage deu Premier ministre, ce départ a été suggéré par Manuel Valls himself qui a reçu le conseiller à Matignon dans la matinée.

Du rab sur le Lab

PlusPlus