Benoît Hamon et deux députés PS déposent une proposition de résolution pour que la France reconnaisse un Etat palestinien

Publié à 07h23, le 16 octobre 2014 , Modifié à 07h23, le 16 octobre 2014

Benoît Hamon et deux députés PS déposent une proposition de résolution pour que la France reconnaisse un Etat palestinien
Benoît Hamon. © Reuters

Il revient et prend position. Mais sur un sujet éloigné des questions économiques alors que débute le marathon budgétaire au Parlement. Benoît Hamon, en compagnie de deux autres députés PS, Gwenegan Bui et François Loncle, ont ainsi déposé à l’Assemblée nationale, mercredi 15 octobre, une proposition de résolution visant à une reconnaissance d’un Etat palestinien. Une proposition qui intervient deux jours après le vote de d’une résolution en ce sens par les parlementaires britanniques.

Et ces trois députés socialistes de développer, dans un communiqué, les motifs qui les ont poussé à déposer cette proposition de résolution. Ainsi écrivent-ils, selon le communiqué publié par l’ancien ministre de l’Education nationale de Manuels Valls, démissionné après l'épisode Frangy avec Arnaud Montebourg, sur son compte Facebook :

"

Le rôle de la France est de tout faire pour inciter les parties prenantes à engager à nouveau de solides négociations devant aboutir à la création d’un Etat palestinien, meilleure garantie possible pour la sécurité de l’Etat d’Israël. Un vote de l’Assemblée nationale française, après celui du parlement britannique, serait un acte politique fort pour démontrer la détermination de la communauté internationale à trouver une issue pacifique et durable au conflit israélo- palestinien.

"

Du rab sur le Lab

PlusPlus