Bernard Cazeneuve se félicite d'avoir mieux "maitrisé" les violences en marge des manifestations pro-Gaza que la droite en 2009

Publié à 09h41, le 21 juillet 2014 , Modifié à 10h09, le 21 juillet 2014

Bernard Cazeneuve se félicite d'avoir mieux "maitrisé" les violences en marge des manifestations pro-Gaza que la droite en 2009
Bernard Cazeneuve sur BFMTV le 21 juillet 2014. © BFMTV

CHACUN SON BILAN - Invité de BFMTV ce 21 juillet, Bernard Cazeneuve a assuré que les violences s'étant déroulées en marge des manifestations pro-palestiennes ce week-end avait été "maitrisées". Et même mieux contrôlées qu'en 2009 lorsque des évènements similaires s'étaient produits et que la droite était au pouvoir.

Le ministre de l'Intérieur s'attaque ainsi à Eric Ciotti, Monsieur sécurité à l'UMP, qui a estimé le 19 juillet que Bernard Cazeneuve avait été "pris de court" :

"

Je rappelle à Eric Ciotti qu’en 2009 quand il y a eu des incidents de ce type, il y a eu 20 voitures brulées à Paris et une quinzaine de commerçants dont les vitrines sont tombées. Ce n’est pas ce qui s’est produit ce week-end.



Ce week-end vous n’avez pas eu un commerçant dont la vitrine est tombée … Les synagogues ont été protégées ce week-end. (...) A Paris les forces de l’ordre étaient présentes et elles ont maitrisé la situation.

"

Le 19 juillet, sur BFMTV, Eric Ciotti avait également assuré que Bernard Cazeneuve se trouvait sur le Tour de France lors des incidents. Faux, rectifie ce lundi le ministre. Et de fait, c'est Manuel Valls qui était sur la route du Tour samedi.

BONUS TRACK

Un lourd lapsus dans la bouche de Bernard Cazeneuve ce lundi qui, en référence aux heurts devant la synagogue de la rue de la Roquette, à Paris, le 13 juillet, là-aussi en marge d'une manifestation pro-palestienne, évoque la "rue des roquettes".

Du rab sur le Lab

PlusPlus