Cécile Duflot demande l'organisation d'un référendum sur la VIème République

Publié à 09h05, le 09 septembre 2014 , Modifié à 09h08, le 09 septembre 2014

Cécile Duflot demande l'organisation d'un référendum sur la VIème République
Cécile Duflot et François Hollande © REUTERS/Bertrand Langlois/Pool

SENS DU TIMING - "Effectivement", Cécile Duflot ne votera pas la confiance au gouvernement Valls II, mardi 16 septembre. Invitée de RTL  ce 9 septembre, l'ancienne ministre du Logement l'explique longuement. "Les conditions ne sont pas remplies pour faire confiance à la politique qui est menée pour qu'elle fonctionne, tout simplement", dit-elle.

Pour autant, n'allez pas dire à Cécile Duflot qu'elle sort, de fait, de la majorité. Non non, pour l'écolo, cela n'a rien à voir. C'est ce qu'elle s'échine à expliquer à Jean-Michel Aphatie :

"

-          Cécile Duflot : Qu'est-ce que ça veut dire être dans la majorité ?


-          Jean-Michel Aphatie : Ca veut dire voter la confiance au Premier ministre.


-          Cécile Duflot : Quoi qu'il dise ? Quoi qu'il fasse ? C'est une drôle de conception de la démocratie. Et, je vais vous dire, vous êtes en train de mettre le doigt sur, à mon avis, un des moments politiques particuliers que nous vivons, c'est-à-dire une crise démocratique, pas seulement une crise politique mais une crise démocratique.

"

Et, pour sortir de cette crise, l'écolo a une solution : la VIème République, une République parlementaire, "la fin de ce que François Mitterrand appelait 'le coup d'État permanent'", souligne-t-elle.  C'est pourquoi elle demande à François Hollande, qui flirte avec les abysses de la popularité, d'organiser un référendum constitutionnel sur ce sujet, car, pense-t-elle, "une grande partie de la population est prête et mûre". Elle ajoute :  

"

Je pense que c'est le moment. Je pense que lui aussi est conscient d'ailleurs. Il est à la fois acteur et prisonnier de ce système de cette Vème République.

"

Avec 13% d'opinions favorables, pas sûr que François Hollande se risque à organiser un référendum. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus