Cécile Duflot explique son refus de participer au gouvernement Valls : "Je ne voulais pas d'un couteau sans lame"

Publié à 07h25, le 04 avril 2014 , Modifié à 16h19, le 04 avril 2014

Cécile Duflot explique son refus de participer au gouvernement Valls : "Je ne voulais pas d'un couteau sans lame"
Cécile Duflot le 3 avril 2014. © Maxppp

Cécile Duflot revient pour la première fois ce 4 avril dans Libération sur son refus de participer au gouvernement Valls, et ce même si un grand ministère de l'Ecologie lui a été proposé. Un ministère oui, mais pas sans moyen, explique en substance l'ex-ministre du Logement :

"

J'ai cru que la défaite [aux municipales, ndlr] obligerait l'exécutif à bouger. Mais la seule réponse apportée a été un casting et l'affirmation, par le nouveau Premier ministre, de la continuité. (...) Avoir un ministère de l'Ecologie sans changement de cap, c'est avoir un couteau sans lame. Être ministre, ce n'est pas un titre, c'est avoir les moyens de changer les choses. Me choix était entre une social-orthodoxie et la social-écologie. La première a été choisie.

"

Et sinon, celle qui va retrouver son siège de député de Paris (et qui n'a pas perdu son sens de l'humour en même temps que son maroquin)  se ferait bien un petit Fort Boyard.

Du rab sur le Lab

PlusPlus