Claude Goasguen à propos de la guerre ouverte entre François Fillon et Rachida Dati : "Je n’approuve pas ce genre de coq et de poule qui se battent"

Publié à 19h52, le 09 juillet 2014 , Modifié à 19h56, le 09 juillet 2014

Claude Goasguen à propos de la guerre ouverte entre François Fillon et Rachida Dati : "Je n’approuve pas ce genre de coq et de poule qui se battent"
Claude Goasguen © MaxPPP

Claude Goasguen est un peu gêné par l’ambiance actuelle au sein de l’UMP. Invité de BFMTV ce mercredi 9 juillet, le député UMP de Paris réagit à la "contre-attaque" de Rachida Dati, un peu plus tôt, chargeant frontalement François Fillon.

Claude Goasguen n’aime pas ces règlements de comptes :

Je n’approuve pas du tout ce genre de coq et de poule qui se battent.

Mais, si le maire du 16ème arrondissement de Paris doit choisir un camp, ce n’est pas celui de l’ancien Premier ministre. Il ajoute :

On a peut-être fait une erreur en ne laissant pas Alain Juppé et Jean-Pierre Raffarin seuls pour rétablir la baraque.

Ou comment dire que, finalement, sans François Fillon, c’eût été mieux. "On voit bien que les amis de François Fillon n’ont pas digéré la défaite contre Jean-François Copé [pour la présidence de l’UMP en 2012, ndlr]. Ca pourrit l’atmosphère", précise Claude Goasguen.  

Et le député UMP de proposer une opération grand nettoyage rue de Vaugirard. Pour lui, il faut que "tous les collaborateurs qui ont des emplois fictifs soient sanctionnés".

Mercredi 9 juillet, Rachida Dati s’est lâchée contre François Fillon. N’ayant pas vraiment apprécié que le montant de ses factures de téléphone payé par l'UMP (10.000 euros par an) soit révélé par Le Canard enchaîné, la maire UMP du 7ème arrondissement s’en est violemment pris à l’ex-Premier ministre.

Du rab sur le Lab

PlusPlus