Emmanuel Macron rappelle sa capacité d’ouverture en détaillant le nombre d’amendements adoptés par les députés sur sa loi

Publié à 11h26, le 17 février 2015 , Modifié à 11h56, le 17 février 2015

Emmanuel Macron rappelle sa capacité d’ouverture en détaillant le nombre d’amendements adoptés par les députés sur sa loi
Emmanuel Macron © AFP / FRED DUFOUR

JE VOUS AI COMPRIS – C’est un mail fort opportunément envoyé ce mardi matin 17 février, à quelques heures du vote solennel de la loi Macron à l’Assemblée nationale. Dans un long communiqué, le cabinet du ministre de l’Economie et des Finances revient sur l’examen du "projet de loi pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques" et déroule le nombre d’amendements parlementaires adoptés, ventilés en fonction des groupes politiques.

Bercy souligne ainsi que lors des débats en séance, 387 amendements du groupe socialiste ont reçu la bénédiction de l’exécutif, 45 pour les Radicaux, 38 pour les écologistes, 35 pour l’UMP, 16 pour l’UDI et 3 pour les Communistes.

Manière de convaincre les députés encore sceptiques des bénéfices de la "méthode Macron", faite d’écoute et de dialogue ? Le mail s’achève d’ailleurs sur cet hommage appuyé à la représentation nationale :

Emmanuel MACRON, Ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique salue la qualité et l’intensité du travail parlementaire qui a permis l’adoption du projet de loi pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques, le 15 février, par l’Assemblée nationale, à l’issue d’un débat qui s’est poursuivi dans le même esprit de dialogue constructif et de co-élaboration que celui qui avait présidé aux travaux de la commission parlementaire d’examen du texte.

[BONUS TRACK] - La méthode Coué de Macron

Optimiste, le patron de Bercy ? Très, si l’on en juge par le titre du communiqué : "Le projet de loi pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques adopté par l’Assemblée nationale". Un intitulé modifié à la hâte plus tard dans la matinée dans un autre mail, comme pour éviter de vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué : "Adoption du titre III (sur le volet travail, NDLR) du projet de loi pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques".

Emmanuel Macron devrait pouvoir compter sur les votes positifs d’une majorité du groupe socialiste (30 à 40 députés exceptés, selon certaines estimations), des Radicaux, de quatre à cinq UMP et de quelques UDI.

Du rab sur le Lab

PlusPlus