Emmanuelle Cosse ironise sur la vente de Rafale à l'Égypte : "30 ans pour vendre 24 Rafale..."

Publié à 08h33, le 13 février 2015 , Modifié à 13h25, le 13 février 2015

Emmanuelle Cosse ironise sur la vente de Rafale à l'Égypte : "30 ans pour vendre 24 Rafale..."
Emmanuelle Cosse © CHARLY TRIBALLEAU / AFP

Emmanuelle Cosse est "très mitigée, évidemment", sur la vente par la France de 24 avions Rafale à l'Égypte. L'accord de vente a été paraphé, jeudi 12 février et le contrat (qui inclut également une frégate multimission FREEM et des missiles courte et moyenne portée MBDA), porte sur un montant de plus de 5 milliards d’euros. Le joyau peu convoité de l'industrie de l'armement française a ainsi "remporté son premier contrat à l'export", n'a pas manqué de se féliciter François Hollande.

Mais la patronne d'Europe Écologie-Les verts, elle, a décidé de ne pas voir le verre à moitié plein. Invitée de France Info ce vendredi, Emmanuelle Cosse ironise :

"

30 ans pour vendre 24 Rafale... Moi j'ai traité il y a un an le Rafale de 'ratage industriel français', je le maintiens. Je pense qu'on peut s'interroger sur pourquoi est-ce que l'on a autant investi dans cet avion qu'on n'a jamais réussi à vendre jusque là.

"

La secrétaire nationale d'EELV s'interroge d'autant plus que ces avions militaires vont être vendus à un pays qui traverse une période troublée, le régime du président Abdel Fattah Al-Sissi adoptant une politique de répression très ferme à l'égard de l'opposition politique et des médias. Emmanuelle Cosse poursuit :

"

Je pourrais vous dire : 'Oui, c'est formidable pour les comptes publics et pour Dassault' [qui construit le Rafale, ndlr]. Le sujet, c'est est-ce que l'Égypte aujourd'hui, dans la difficulté économique et sociale dans laquelle elle est, une Égypte qui je vous le rappelle, il y a une semaine, n'a pas hésité à tirer sur des manifestants et notamment des personnes qui ont été au cœur de la révolution, est-ce que vraiment la priorité en Égypte c'est d'acheter 24 Rafale ?

"

[BONUS TRACK] - Michel Sapin trolle Nicolas Sarkozy

Comme Emmanuelle Cosse, Michel Sapin est d'humeur taquine ce vendredi. Invité de la matinale d'iTélé, le ministre du Travail joue les faux modestes en raillant au passage la méthode Sarkozy pour vendre les Rafale :

"

Dans ce domaine-là, il faut jamais fanfaronner à l'avance, il faut être discret et efficace, c'est ce que nous avons fait, c'est ce que les industriels ont fait (...). Moi je me souviens de quelqu'un qui avait annoncé que les Rafale étaient déjà vendus dans un grand pays qui s'appelait le Brésil. Donc vous ne me ferez pas annoncer à l'avance des décisions qui ne sont pas prises.

"

[Edit 13h24] - Ajout du commentaire de Michel Sapin

Du rab sur le Lab

PlusPlus