Florian Philippot, le vice-président du FN, concède "quelques ratés" dans la sélection de leurs candidats aux municipales

Publié à 10h48, le 19 mars 2014 , Modifié à 11h05, le 19 mars 2014

Florian Philippot, le vice-président du FN, concède "quelques ratés" dans la sélection de leurs candidats aux municipales
Florian Philippot (

Invité de France Inter, ce mercredi 19 mars, Florian Philippot, le vice-président du FN défend notamment la présence d'une actrice porno et d'une personne décédée sur les listes de son parti aux élections municipales, tout en concédant "quelques ratés" :

Je suis fier de nos candidats. S'il y a eu quelques ratés, ça peut arriver. Sur 22.000 personnes, statistiquement, c'est obligatoire que ça arrive.

"La presse quotidienne régionale n'a pas fait le travail pour les autres listes", accuse le candidat à la mairie de Forbach (Moselle) en ajoutant : "Est-ce que le travail de scanner pour toutes les listes pour le PS et l'UMP a été fait ? La réponse est non".

Dans le détail :

La candidate FN de Nevers qui affiche un drapeau nazi et porte un tee-shirt avec un blason SS sur Facebook ? "C'est tout à fait fâcheux, tout à fait regrettable" mais elle n'est "même pas adhérente du Front National" et "en position non éligible", minimise Florian Philippot.

La candidate du FN décédée deux semaines avant le dépôt des listes mais toujours présente sur la liste FN à Enghien-les-Bains (Val-d'Oise)? "Qu'est ce que c'est que ce racisme anti-vieux", s'exclame le bras droit de Marine Le Pen en commençant par assurer, à tort, que "la personne est décédée le jour du dépôt des listes" avant de défendre la présence "d'une militante chevronnée, en fin de liste, en place d'honneur".

Il ajoute :

Est-ce que vous pensez que c'est la seule qui soit décédée ? Non. Statistiquement, c'est impossible. Sur les 926.000 candidats, il y en a forcément d'autres aussi.

La candidate FN de Bessan qui a tourné dans plus de 100 films pornographiques ? "Et alors?", répond l'énarque en s'offusquant de ce "mépris" et en revendiquant la sélection de candidats "de toute professions".

Le candidat FN posant à Cluses posant sur Facebook, kalachnikov à la main, avec la légende "plutôt être envahi par la Russie de Vladimir que finir par subir l'islamisation de ma France" ? "Je ne sais même pas ce que ça veut dire", assurant Florian Philippot en attaquant les journalistes qui ont relayé cette photo publiée sur le profil facebook public du candidat : "Encore un petit flic médiatique qui est allé voir les Facebook".

En mai dernier, Marine Le Pen ordonnait justement aux candidats FN de faire très attention à leurs profils Facebook.

Du rab sur le Lab

PlusPlus