Hervé Mariton refuse (à nouveau) de décaler un meeting, tenu le même jour que celui de Nicolas Sarkozy

Publié à 15h04, le 26 octobre 2014 , Modifié à 15h20, le 30 octobre 2014

Hervé Mariton refuse (à nouveau) de décaler un meeting, tenu le même jour que celui de Nicolas Sarkozy
Hervé Mariton lors d'une réunion publique à Marseille, le 24 octobre 2014. (MaxPPP/Frédéric Speich)

ET POURQUOI CE SERAIT A MOI DE CHANGER MON MEETING ? - Il revendique son côté "David contre Goliath" : Hervé Mariton, préféré par 1% des sympathisants UMP pour diriger le parti selon un sondage Odoxa, n'a pas le même poids politique que l'un de ses deux adversaires, Nicolas Sarkozy. Et sa campagne s'en ressent.

Selon le journal Le Monde vendredi, on lui a en effet demandé de déplacer une réunion qui se tient à Grenoble, dans l'Isère.

Un mois avant que l'UMP ne choisisse qui de Hervé Mariton, Bruno Le Maire ou Nicolas Sarkozy sera son président, le député de la Drôme organise en effet une réunion dans l'Isère.

Sauf que le même soir, Nicolas Sarkozy tient, lui, meeting à Saint-Etienne, dans la Loire. Hervé Mariton explique au Monde :

"

On m'a fait savoir qu'il était inimaginable que je tienne un meeting le même soir que Nicolas Sarkozy, au motif que cela empêcherait de mobiliser l'ensemble des militants de la fédération pour lui.

"

Fin septembre, la fédération d'Indre-et-Loire avait déjà demandé à Hervé Mariton d'annuler une réunion publique à Tours : elle avait lieu le lendemain d'un meeting de Nicolas Sarkozy dans la même ville. 

Mais Hervé Mariton avait refusé, son entourage expliquant qu'ils n'allaient pas "modifier un agenda prévu depuis deux mois en fonction de Nicolas Sarkozy".

Ce devrait donc aussi être le cas mi-novembre, assure le député, qui conclut par une pique à Nicolas Sarkozy :

"

Cela montre que Nicolas Sarkozy recrute large pour ses meetings.

"

Du rab sur le Lab

PlusPlus