Jean-François Copé inaugure son blog: "la France de demain n'a pas besoin d'un homme providentiel"

Publié à 13h37, le 06 mars 2015 , Modifié à 13h41, le 06 mars 2015

Jean-François Copé inaugure son blog: "la France de demain n'a pas besoin d'un homme providentiel"
© Capture d'écran du blog de Jean-François Copé le 6 mars 2015.

HE'S BACK - Comme annoncé, Jean-François Copé revient par le biais d'un tout nouveau blog : jfcope.fr. Et l'un de ses premiers billets entend répondre à cette grande question :"Pourquoi ce blog ?". L'ancien président de l'UMP y revient sur son retrait de la vie politique en juin 2014, sur son envie de tout arrêter et sur la "profonde remise en cause" qui a suivi. Surtout, il fait une ébauche de son avenir et glisse au passage un petit mot à ceux qui attendraient un "homme providentiel" en politique. Suivez son regard.

 

A la fin de son billet, on peut ainsi lire :

 

"

A ce stade, les questions sont toujours plus nombreuses que les réponses. Cette démarche ne doit pas être solitaire. Je vais donc la poursuivre, ici, avec vous, sur ce blog. Dans un esprit libre et collectif. Avec patience, humilité et interaction. Parce que la France de demain n’a pas besoin d’un homme providentiel, mais a d’abord besoin de croire viscéralement en elle et d’inventer ensuite des solutions partagées qui la remettent debout.

"

 

Jean-François Copé explique par ailleurs que depuis son éviction de la tête de l'UMP en plein scandale Bygmalion, il a eu "une chance pour souffler", pour "redevenir [lui]-même", et pour "prendre son bâton de pèlerin" et aller à la rencontre des Français, pour les "écouter longuement". Depuis juin 2014, le député-maire de Meaux s'est également mis au régime sec de médias :

 

"

Alors je me suis astreint à une discipline : du silence, du travail, du terrain. Plus de politique politicienne. Plus de médias. Du fond. Prendre le temps.

"

 

Mais tout cela n'est pas terminé, à l'entendre. Jean-François Copé doit encore "réfléchir" car "à ce stade, les questions sont toujours plus nombreuses que les réponses". Il ne précise pas dans quelle mesure son blog marquera son retour sur la scène médiatique. Il conclut par un teaser :

 

"

C’est plus tard, une fois cette réflexion achevée, que viendra pour moi, à nouveau, le temps de l’action.

"

Du rab sur le Lab

PlusPlus