L’élection de Stéphane Ravier, maire FN du 7ème secteur de Marseille, chahutée par des militants socialistes

Publié à 16h25, le 11 avril 2014 , Modifié à 21h13, le 27 juin 2014

L’élection de Stéphane Ravier, maire FN du 7ème secteur de Marseille, chahutée par des militants socialistes
Stéphane Ravier (MaxxPPP)

COMITÉ D'ACCUEIL – Deux semaines après sa victoire aux élections municipales, dans le 7ème secteur de Marseille, Stéphane Ravier a été élu maire, vendredi 11 avril, au cours d’une cérémonie marquée par les manifestations hostiles de militants du Parti socialiste.

Pas de quoi inquiéter le frontiste qui, avant même le début de la cérémonie, prévenait ses opposants sur BFMTV :

Ils auraient mieux fait de se mobiliser dans les urnes. La démocratie a parlé, ils doivent l'accepter.

Cela n’a pas empêché plusieurs socialistes de pénétrer dans la salle de la mairie et d’afficher des slogans hostiles au nouvel édile. "La gauche contre le FN" ou "Ibrahim Ali, on a pas oublié", du nom du jeune franco-comorien tué par des colleurs d'affiches du FN en 1995. Les frontistes ont répondu en chantant La Marseillaise et en répétant "on a gagné". Bonne ambiance, donc, qui a tout naturellement débouché sur des échauffourées interrompues par la police.

Stéphane Ravier a finalement pu être élu. Une fois fait, il a lancé un appel "à tous les habitants", leur demandant "de tourner le dos aux préjugés":

Venez travailler avec moi, venez travailler avec nous pour l'avenir de Marseille.

Du rab sur le Lab

PlusPlus