L'étrange succès du tweet de Jean-François Copé, message d'un politique le plus partagé en 2014

Publié à 16h08, le 27 décembre 2014 , Modifié à 16h08, le 27 décembre 2014

L'étrange succès du tweet de Jean-François Copé, message d'un politique le plus partagé en 2014
Jean-François Copé © BORIS HORVAT / AFP

D'accord, l'année 2014 n'a pas été des plus réjouissantes pour Jean-François Copé. L'ancien président de l'UMP a dû quitter la direction du partien juin dernier avec l'explosion de l'affaire Bygmalion. Mais le député-maire de Meaux pourra toujours se réjouir : selon le décompte du JDD, publié ce samedi 27 décembre, c'est l'un de ses messages qui fait figure de tweet d'un politique le plus partagé en 2014 sur les réseaux sociaux. Et de loin, de très loin.

Le message en question, posté le 6 mars, le voici :

Rien de bien révolutionnaire donc. Et pourtant, ce tweet a été partagé 17.376 fois. Alors ok, comme le souligne le JDD, ces retweets peuvent être le fait de "robots". D'ailleurs, "17.362 utilisateurs ont demandé à ne pas apparaître sur cette vue", fait savoir Twitter.

Comme souvent, le numéro 2 derrière Jean-François Copé est François Fillon. Même constat qu'avec l'ex-président de l'UMP : le message de l'ancien Premier ministre n'est pas forcément très révolutionnaire. Le député de Paris se contente d'appeler au "sursaut" en vue des municipales :

Le message a été posté le 7 mars, soit le lendemain de celui de Jean-François Copé évoqué ci-dessous. Et, comme avec le député-maire de Meaux, le nombre de retweet laisse songeur : 12.563, dont 12.562 utilisateurs qui ne souhaitent pas apparaître sur cette vue.

Et cela ne concerne pas que l'UMP. Sur la dernière marche du podium, on trouve Ségolène Royal :

Même constat que précédemment : un tweet au potentiel viral quasi nul, un nombre de partage important - 5.866 retweets en l'espèce – et quasiment autant d'utilisateurs qui demandent à ne pas figurer dans cette vue (5.863). Ah oui, et le message de celle qui n'était encore pas redevenu ministre a été publié… le 8 mars.

Bizarre ? On notera également que le nombre de favoris de chacun des trois messages évoqués est extrêmement faible.

Il faut attendre le 4e du classement du JDD pour trouver des données, disons, plus normales. Ce message est signé Nicolas Sarkozy le 2 juillet, soit lors de l'interview accordée par l'ex-président à Europe 1 et TF1, la première depuis sa défaite à la présidentielle de 2012. Ce qui peut expliquer la popularité du tweet en question. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus