La députée UMP Laure de La Raudière fustige les politiques "qui s’affranchissent de la loi" et compare Stéphane Tiki à Jérôme Cahuzac

Publié à 08h16, le 12 février 2015 , Modifié à 08h17, le 12 février 2015

La députée UMP Laure de La Raudière fustige les politiques "qui s’affranchissent de la loi" et compare Stéphane Tiki à Jérôme Cahuzac

HORS LA LOI - C’est un gros caillou qui est tombé dans la chaussure de l’UMP. Stéphane Tiki, qui était président des jeunes du parti de Nicolas Sarkozy, est sans-papier et a dû se mettre en congé de sa fonction. Ce qui a mis dans l’embarras nombre de cadres de la rue de Vaugirard qui, dans un réflexe quasi-pavlovien, ont assuré "ne pas connaitre" Stéphane Tiki.

Laure de la Raudière, elle, ne tient pas ce discours. "Je l’ai rencontré deux ou trois fois dans des réunions", reconnait-elle sur iTélé, mercredi 11 février. La députée UMP proche de Bruno Le Maire, qui se dit "effarée" par cette affaire, estime que "c’est une triste histoire pour l’UMP" et déplore que "quelqu’un qui défend les idées de l’UMP ne se mette même pas en situation régulière pour les défendre".

Surtout, Laure de la Raudière établit une comparaison entre l’éphémère président des Jeunes UMP et l’ancien ministre démissionnaire du Budget de François Hollande, Jérôme Cahuzac, coupable d’avoir caché un compte en banque en Suisse. Elle dit :

"

Ça m’a fait penser à Cahuzac qui faisait une animation de lutte contre la fraude fiscale. Ce sont des politiques qui ne devraient plus exister.

"

Et d’ajouter, fustigeant les hommes et femmes politiques qui s’exonèrent de la loi :

"

Des politiques qui aiment tellement la politique qu’ils oublient de s’appliquer à soi-même. C’est terrible. Il y a des lois. Il a voulu s’affranchir des lois, soyons clair. Comme Cahuzac a voulu s’affranchir de la loi. Comme d’autres peut-être s’affranchissent de la loi et c’est intolérable.

"

A voir en vidéo :


Du rab sur le Lab

PlusPlus