La "fournée" de Jean-Marie Le Pen plonge le FN dans l’embarras

Publié à 15h08, le 08 juin 2014 , Modifié à 16h27, le 08 juin 2014

La "fournée" de Jean-Marie Le Pen plonge le FN dans l’embarras
Julien Rochedy, Florian Philippot et Gilbert Collard © MaxPPP

RÉACTIONS – La sortie de Jean-Marie Le Pen, vendredi 6 juin, proposant de faire "une fournée une prochaine fois" avec des artistes s’opposant au Front national a plongé le parti dirigé par Marine Le Pen dans l’embarras.

Après Louis Aliot dénonçant dans Le Parisien "une mauvaise phrase de plus", "stupide politiquement et consternant", c’est au tour de Julien Rochedy, Gilbert Collard et Florian Philippot de réagir.

Contacté par Le Lab, le premier, président du Front national de la jeunesse, ne souhaite pas renchérir. Voici ce qu’il dit :

Merci de ne pas m’emmerder avec des polémiques pourries.

D’autres se montrent plus loquaces, à l’image de Gilbert Collard, député affilié FN mais non encarté. Sur BFM TV dimanche 8 juin, l’avocat fulmine. "Sur la forme, c'est inacceptable et intolérable, ça fait du mal à ceux qui les entendent et se sentent concernés, ça fait du mal au Rassemblement bleu marine et au Front national", déclare-t-il.

Puis, s’inspirant de l’actualité, il suggère au président d’honneur du FN de s’éloigner de la scène politique :

Bedos a pris sa retraite. […] Le roi d'Espagne a pris sa retraite et Jean-Marie ferait peut-être bien de se poser la question.

Un passage à retrouver en vidéo ci-dessous : 

Florian Philippot, également sur BFM TV dimanche 8 juin, a été plus nuancé. Il dénonce un "faux procès" en antisémitisme fait à Jean-Marie Le Pen. Il ajoute : 

En revanche, que cette réponse de Jean-Marien Le Pen soit de manière disproportionnée, brutale, qu’elle ait une certaine brutalité inappropriée, ça je peux parfaitement le concevoir. Et, pour cette raison, la vidéo a été supprimée du site du Front national parce que nous ne sommes pas dans un esprit de polémique, nous ne sommes pas là pour choquer. Si ça a pu choquer certains, nous le regrettons véritablement et nous disons et nous rappelons que, bien évidemment, l’antisémitisme est contraire à toutes les valeurs du Front national.

Vendredi Dans son "Journal de bord n°366", publié vendredi 6 juin, Jean-Marie Le Pen a fustigé "le vieux Bedoche" [Guy Bedos, ndlr], "la vieille Maldonna" [Madonna, ndlr] et Yannick Noah. Puis, lancé par la frontiste Marie d’Herbais sur Patrick Bruel, l’ancien candidat à la présidentielle répond :

On fera une fournée la prochaine fois.

La vidéo a été supprimée du site du Front national. La séquence est à voir en vidéo ci-dessous :



Dimanche, dans un communiqué, Jean-Marie Le Pen s’est défendu. "Le mot 'fournée' que j’ai employé dans mon journal de bord hebdomadaire n’a évidemment aucune connotation antisémite, sauf pour des ennemis politiques ou des imbéciles", a-t-il écrit.  

Du rab sur le Lab

PlusPlus