Le Front national s'invente un eurodéputé

Publié à 11h03, le 02 mars 2015 , Modifié à 11h06, le 02 mars 2015

Le Front national s'invente un eurodéputé
Capture d'écran de l'invitation FN à la "grande soirée de la ruralité".

#APEUPRES - Ils sont 23 eurodéputés élus au Parlement européen sous les couleurs du FN ou du Rassemblement bleu marine ... 23 + 1 petit nouveau venu se glisser subrepticement dans un tract du parti. Comme on peut le voir dans un tweet de Marion Maréchal-Le Pen, la fédération FN du 84 organise en effet le 4 mars une "grande soirée de la ruralité" en présence de la députée et de six eurodéputés. Dont un imaginaire.

 

 

Une anomalie repérée sur Twitter par le journaliste de l'AFP spécialiste du FN, Guillaume Daudin. De fait, le petit dernier "P. Murrer" ne compte pas parmi les 23 eurodéputés FN ou RBM. L'homme, dont le patronyme exact est Philippe Murer, travaille bien au Parlement européen ... mais en tant qu'assistant parlementaire local de Marine Le Pen.

Cette fonction a été officialisée dans le nouvel organigramme du FN dévoilé le 19 février. Philippe Murer était auparavant conseiller économique de la présidente du FN. Économiste, auteur avec Jacques Sapir de Les scénarri de dissolution de l'euro, son arrivée avait été annoncée en mai 2014. Il était alors "chargé de travailler sur le projet économique du Front national ainsi que sur les problématiques liées à l'écologie et au développement durable". Depuis, la fonction de "conseiller" a disparu dans l'organigramme du FN.

Par une grosse coquille, la fédération FN du Vaucluse s'invente donc un nouvel élu. Ce que n'a pas semblé remarquer Marion Maréchal-Le Pen.

Du rab sur le Lab

PlusPlus